Blog du Crif/Fête de la musique - "Kooloulam", une chorale qui donne de la voix au monde entier !

20 June 2019 | 289 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Israël

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Pages

Opinion

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Depuis plusieurs années, le cinéma international ne cesse de plébisciter les cinéastes iraniens. Asghar Farhadi en est l’exemple même. Cependant, certains réalisateurs n’ont pas la chance d’être autant ovationnés.

Pour leur cinéma engagé, frontal et dénonciateur du pouvoir politique et du régime iranien, grand nombre de réalisateurs iraniens ont été, pour les plus chanceux, contraint à l’exil, tandis que d’autres en détention, subissent le triste sort réservé aux prisonniers iraniens.

Pages

Crée en 2017, ce projet social est né d’une idée d’Or Taicher. Cet entrepreneur, réalisateur, et scénariste exprime son talent créatif très tôt puisqu’à l’âge de 9 ans, il convainc le directeur de son école de créer une comédie musicale ! Aujourd'hui, il réalise notamment des campagnes pour de grandes marques et intervient de manière créative pour « Knafaim shel Krembo », une organisation à but non lucratif pour les enfants ayant des besoins particuliers.

L’idée de Kooloulam lui vient en regardant sur une vidéo du Kotel pendant les Seli’hot, qui réunit chaque année des milliers de personnes qui prient et chantent en cœur.

« Pour lui, la chanson s’est imposée comme vecteur idéal de rapprochement des cœurs et pour contrebalancer la violence qui se répand sur les réseaux sociaux » explique Mihal Shahaf Shneiderman l’une des initiatrices du projet. Elle précise également que ce projet « permet de répondre au besoin de s’unir en plus du pouvoir de la musique de rapprocher les cœurs. »

Le concept en lui-même réunit des centaines, voire des milliers de personnes de tout âge, de tout milieu socio-professionnel, de toute obédience, qui ne se connaissent pas, pour leur apprendre par groupe, en 45 minutes, les différentes voix de l’arrangement d’une chanson connue. L’ensemble du public est dirigé par Ben Yaffet qui apporte une vraie énergie aux participants.

Le premier évènement a eu lieu le 2 Mai 2017, à Tel Aviv, et réunissait 540 personnes. L’évènement a remporté un franc succès et a permis à Kooloulam de se lancer dans l’aventure en réunissant par la suite des publics de plus en plus nombreux. Depuis, dix évènements ont eu lieu en Israël. 

Kooloulam propose des chansons en hébreu mais également en anglais et en arabe.

Les organisateurs mettent un point d’honneur à ce que le lieu de la prestation soit accessible aux personnes à mobilité réduite. Le projet fait participer toutes les générations comme lors d'un événement organisé pour Yom Hashoah qui a réuni des survivants de la Shoah avec leurs descendants. Autre exemple, pour Yom Hatsmaout cette fois, c’est 12 000 personnes qui ont chanté avec Shlomi Shabbat, en présence du Président Reuven Rivlin.

A chaque fois, le résultat est magique et créé un véritable buzz ! Voyez plutôt !

 

Suivez toute l'actualité de Kooloulam -> ICI

 

Pour aller plus loin :

Voir l’interview complète de Mihal Shahaf pour LPH : https://lphinfo.com/koolulam-ce-qui-compte-avoir-un-projet-commun/

Prestation à l’hôpital Schneider pour enfants malades : https://unitedwithisrael.org/fr/video-les-enfants-malades-disrael-chantent-pour-hanouka-des-images-qui-laissent-sans-voix/

A propos de Or Taicher : http://talnathan.com/en/portfolio/or-taicher-2/

 

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.