Actualités
|
Publié le 10 Juillet 2018

#Actu - Montpellier : émoi après la demande d'un syndicat de copropriétaires d'ôter une Mezouza

A Montpellier, un syndicat de copropriétaires a demandé à des locataires de retirer la Mezouza de leur porte d'entrée. La polémique a rapidement enflé sur les réseaux sociaux. A l'heure où nous publions ces lignes, la demande est annulée et des excuses écrites ont été faites à la famille
Depuis hier, à Montpellier, une demande d'un syndicat de copropriétaires a créé un grand émoi dont les réseaux sociaux se sont largement fait l'écho.
 
Une famille a en effet reçu un courrier de son syndicat de copropriétaires lui demandant d'enlever la Mezouza installée sur le côté de sa porte d'entrée. Cette demande a été faite suite à une inspection de routine des locaux, considérant qu'aucun objet personnel ne devait être placé dans les parties communes. 
 
Perla Danan, Présidente du Crif Montpellier, a joint la famille concernée et la directrice d'agence du syndicat de copropriétaires. Celle-ci s'est excusée par écrit auprès de la famille, expliquant qu'elle ne connaissait pas la valeur symbolique de la Mezouza, ni la nécessité de la placer à l'extérieur. Elle a acté dans le même courrier que la Mezouza pouvait rester placée. 

Mon image

 

Une réponse du même ordre est adressée aux auteurs des nombreux messages postés les réseaux sociaux. 
 
L'incident est clos et la famille est désormais apaisée. 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.