Actualités
|
Publié le 23 Mars 2018

#Actu #Terrorisme - Prise d'otages dans un supermarché près de Carcassonne

Triste vendredi que ce vendredi 23 mars. La prise d'otages par un terroriste islamiste se réclamant de Daesh dans un supermarché de Trèbes nous renvoie à la dramatique réalité de la menace terroriste dans notre pays et à la vigilance de chacun. Par sa similitude, cette prise d'otages ravive en nous l'angoisse et la douleur que nous avons vécu le vendredi 9 janvier 2015, lors de la prise d'otages de l'Hypercacher de Vincennes qui avait coûté la vie à Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab et François-Michel Saada. Nos pensées et notre compassion vont aux familles des victimes de cet attentat odieux (Francis Kalifat).

Ce matin, vendredi 23 mars, aux alentours de 11h, un homme est entré dans un supermarché (Super U) à Trèbes, à 10km de Carcassonne et où il a pris plusieurs personnes en otage. Selon le parquet de Carcassonne, le preneur d’otages du supermarché s'est revendiqué de l’organisation Etat islamique (EI). La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de l’affaire.

A 14h45, la décision a été prise de lancer l'assaut. Le terroriste a été abbatu.

Le preneur d'otage, a été identifié comme un homme de 25 ans, Marocain ou d'origine marocaine et vivant à Carcassonne. Il était connu des services de renseignement pour radicalisation, depuis plusieurs années. Il aurait réclamé la libération de Salah Abdeslam, le dernier survivant des commandos des attentats de Paris. 

En déplacement à Bruxelles pour le Sommet européen, le Président de la République a pris la parole. Il a assuré aux habitants de Trèbes que tout était mis en place pour assurer leur sécurité. Le Président sera de retour à Paris d'ici quelques heures pour "suivre et coordonner" les opérations.

Interrogé lors d’un déplacement à Mulhouse, qu’il a décidé d’écourter, le Premier ministre, Edouard Philippe, a déclaré que la situation était "sérieuse ». « Toutes les informations laissent penser que les attaques sont terroristes », a ajouté le Premier ministre.

Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, a, de son côté, déclaré qu’il se rendait aussitôt sur les lieux.

A l'heure où nous publions ces lignes, voici les éléments d'informations dont nous disposons :

  • L'assaut a été lancé à 14h45 et le terroriste a été neutralisé.
  • Le bilan provisoire est de 3 morts et une dizaine de blessés.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.