Actualités
|
Publié le 26 Novembre 2018

Antisémitisme - "Gilets jaunes" : dérives antisémites lors des manifestations de ce week-end

Alors que le Ministre de l’Intérieur dénonce la « radicalisation » du mouvement, le service central du renseignement territorial a identifié plusieurs « gilets jaunes » au profil troublant…

« On voit qu’on a une radicalisation, avec des revendications qui ne sont plus cohérentes, qui vont dans tous les sens. » Les violences et dégradations commises lors de rassemblements de « gilets jaunes » illustrent « une dérive totale » du mouvement, a expliqué mardi sur France 2 le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Le profil des « meneurs » qui poursuivent les blocages depuis le 17 novembre inquiète les autorités. « Il s’agit désormais, pour nombre d’entre eux, de gens qui partagent des thèses complotistes, qui sont proches des sphères d’extrême droite », confie à 20 Minutes une source ministérielle.

Parmi ces dérives, nombreuses sont antisémites, à la fois sur internet et dans les rues : tags antisémites sur certaines devantures de magasins, injures anti-juives sur les réseaux sociaux, présence notamment du polémiste antisémite Hervé Ryssen, etc.

Le Crif condamne fermement toutes formes de dérives liées à ces manifestations, notamment celles faisant appel à la haine anti-juive.

Ces manifestations ne doivent en aucun cas être le prétexte à la diffusion massive de discours antisémites.

***

Le Crif vous propose : 

Ultradroite et ultragauche réunies : ces faux "gilets jaunes" qui ont mis à sac les Champs-Elysées

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.