Actualités
|
Publié le 13 Février 2013

Création du "Prix Ilan Halimi contre l’antisémitisme"

Communiqué de Jérôme Guedj, Député et Président du Conseil Général de l’Essonne, 13 février 2013

 

Le 13 février 2006, Ilan Halimi, jeune juif de 20 ans, est retrouvé agonisant sur les voies de RER en gare de sainte Geneviève des Bois (91), trois semaines après son enlèvement. Il décèdera quelques heures plus tard. Trois semaines de séquestration, de sévices, de coups, de tortures. Trois semaines ayant permis l’expression, à huis clos, de l’antisémitisme le plus sauvage. Trois semaines où l’antisémitisme, la violence et l’ignorance se mélangent en un cocktail explosif dont les éclats demeurent et continueront, si l’on n’y prend garde, à fissurer le pacte républicain.

 

Sept années ont passé et le souvenir demeure – pour moi – d’autant plus vivace que les évènements de Toulouse l’an passé donnent à l’enlèvement et à l’assassinat tragique d’Ilan Halimi un relief particulier. Si la tentation a pu exister chez certains de nier le caractère spécifiquement antisémite de ce meurtre en le rangeant à la rubrique des faits divers, l’affaire Merah démontre bien la persistance d’un phénomène que nous devons combattre, collectivement, sans aucune complaisance.

Cette réalité sociale nouvelle doit interpeler notre société au plus profond d’elle-même. Lors de son remarquable discours de commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv le 22 juillet dernier, le Président de la République rappelait que «  la Shoah n’avait été rendue possible que par des siècles d’aveuglement ; de bêtise et de mensonge » et citant Primo Levi, ajoutait : « sauf exception, ils n’étaient pas des monstres, ils avaient notre visage ».

Dès lors, comment combattre le poison qui conduit à assassiner des individus parce qu’ils ont le tort d’être nés juifs ? Quelles mesures prendre pour s’attaquer au mal et aux causes du mal ?

Comme parlementaire, comme Président de Conseil Général, je souhaite que l’éducation soit au cœur de notre projet collectif de lutte contre l’antisémitisme. Lors du procès des meurtriers d’Ilan Halimi, les prévenus avaient tous moins de trente ans et certains étaient même mineurs au moment des faits. Mohammed Merah avait lui 24 ans lors de la tuerie de Toulouse. Et le torrent de haine qui s’est déversé il y a quelques mois sur twitter était pour l’essentiel le fait de jeunes puisqu’on sait que 80% des utilisateurs de ce réseau de micro-blogging ont entre 15 et 29 ans.

C’est la raison pour laquelle, en ce jour anniversaire de la mort d’Ilan Halimi, je participe  à la cérémonie du souvenir organisée là même où Ilan a été retrouvé agonisant, cérémonie organisée depuis 7 ans à l’initiative d’Olivier Leonhardt, maire de Sainte-Geneviève-des-Bois.

C’est la raison pour laquelle, cette année, j’ai annoncé au nom du Conseil Général de l’Essonne, la création du "Prix Ilan Halimi contre l’antisémitisme".  Ce prix, doté de 10.000 euros, viendra, chaque année le 13 février récompenser toute initiative, conduite en Essonne ou ailleurs dans le pays, visant à déconstruire les stéréotypes antisémites: travail de recherche universitaire, initiative culturelle, projet associatif, scolaire ou périscolaire. Ce prix qui incarnera les valeurs de fraternité de cohésion et d’universalisme du département sera remis par un jury composé d’élus, de personnalités académiques et intellectuelles, de membres du CRIF, de représentants de l’éducation nationale et des associations de lutte contre le racisme.

Ici, ce n’est pas de communauté qu’il s’agit, mais de la République. La République qui émancipe, libère et protège. La République du vivre ensemble et de la fraternité.

 

Jérôme Guedj

Député et Président du Conseil Général de l’Essonne

Nos réseaux sociaux en direct

The Yesha Council is in the final planning stages of an Amazon-like website to sell settlement goods abroad along with tours of the West Bank; 'allows us to reach the customer's house abroad without going through the whole route of delegitimization.'

#CultureJ – Bon anniversaire Mr. Itzhak Perlman.

Né à Tel Aviv le 31 août 1945 il est atteint de la maladie grave de la polio à l’âge de 4 ans. Il est aujourd’hui considéré comme l'un des plus grands violonistes du monde.

C’est très jeune qu’il décide de s’installer aux Etats Unis et de consacrer son temps à la musique. Diplômé de la prestigieuse école de Julliard à New York, le violoniste entame sa carrière au Carnegie Hall (NY) en 1963. Par la suite son art et son talent le fera voyager à travers le monde. Un succès qui lui à permit de jouer à de nombreuses reprises à la Maison Blanche ainsi qu’à la soirée d’investiture du Président Obama.
Il est notamment connu pour avoir été le soliste sur la musique du film La liste de Schindler qui a reçu l’Oscar de la meilleure musique de film.

Musique du film La Liste de Schindler : http://bit.ly/2bIZBOp

Voir l'article RTL : http://bit.ly/2cei2Nt

L’entreprise affirme que son processeur de 7ème génération est 70 % plus rapide qu’un ordinateur vieux de 5 ans

MTV célèbre les effets visuels « brillamment bizarres » de Vania Heymann et de Gal Muggia dans le clip « Up&Up »

#ISRAËL - Human Rights Watch : LES DIRIGEANTS PALESTINIENS IMPOSENT LEURS LOIS AUX MEDIAS

Arrestations abusives et charges criminelles injustifiées contre des journalistes qui expriment pacifiquement leurs critiques des autorités en place

Voir le rapport de l’ONG Human Rights Watch : http://bit.ly/2bPkVDr (Source Yedioth Aharonot)

Kanaan, a Middle Eastern eatery in the hip Prenzlauer Berg district, is winning Germans' hearts, minds and stomachs.

Judoka Yarden Gerbi, who won a bronze medal in the women’s 63-kg judo competition in Rio, said she will donate the proceeds to a Tel Aviv hospital.

ami-universite-telaviv.com

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.