Actualités
|
Publié le 2 Février 2018

#Crif - Francis Kalifat a rencontré Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Education Nationale

Cette rencontre a notamment été l'occasion de discuter de la sortie progressive des enfants français juifs du système de l'Education Nationale et de la question de la laïcité à l'école.

Jeudi 1er février 2018, Francis Kalifat a rencontré le Ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer.

Francis Kalifat a tout d'abord regretté la sortie progressive des enfants français juifs du système de l'Education Nationale. Jean-Michel Blanquer a indiqué que ce constat constituait un enjeux majeur pour son ministère. Il a ajouté qu'il était très important de donner à chaque enfant un "vaccin républicain" par le biais de l'école de la République afin qu'ils apprennent à agir et à réagir en qualité de citoyens avertis.

A propos de la laïcité à l'école, le Ministre a souligné le besoin de ne pas nier les situations difficiles et de bien les diagnostiquer. "C'est la mission du Conseil des sages de la laïcité, dirigé par Dominique Schnapper, et celle des unités de laïcité dans chaque académie" a t-il précisé.

Le président du Crif a ensuite mentionné l'importance de l'enseignement de l'utilisation des outils Internet comme moyens de lutte contre les fake news et le complotisme. Le Ministre de l'Education Nationale lui a assuré qu'il s'agissait là d'une des missions principales de l'Education Nationale.

Concernant les programmes scolaires, Francis Kalifat a demandé au Ministre que soient enseignés des passages majeurs de l'Histoire des juifs de France, au-delà de l'Affaire Dreyfuss et de la Shoah. Il a notamment suggéré l'enseignement de l'histoire du commentateur de la Torah, Rachi, véritable référence en matière de vieux français, et des contributions des Français juifs à la République.

Enfin, le président du Crif a exposé au Ministre le projet de l'Observatoire contre la haine sur Internet et lui a expliqué que cet outil permettrait de quantifier les propos haineux en général, dont ceux de haine de la France. 

Jean-Michel Blanquer s'est dit tout à fait satisfait de travailler avec le Crif et entièrement disposé à participer à une rencontre des Amis du Crif dans le futur.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.