Actualités
|
Publié le 27 Octobre 2017

#Crif - La Commission des relations avec les Eglises chrétiennes du Crif a reçu la Professeure Joan Branham

Le 25 octobre, la Commission des relations avec les Eglises chrétiennes du Crif (CREC) a reçu la Professeure Joan Branham, enseignante au Providence College, près de Boston. Notre invité a conduit son audience dans une véritable promenade grâce à l’appui iconographique d’une reconstitution du temple.

Le 25 octobre, la commission des relations avec les Eglises chrétiennes du Crif (CREC)  a reçu la Professeure Joan Branham. Archéologue, cette américaine enseignante au Providence College près de Boston est aussi professeur d'histoire de l'art. Elle enseigne l’art antique et médiéval et l’histoire de l'architecture. 

Elle a effectué son doctorat à l'Institut d'Archéologie de l'Université hébraïque de Jérusalem

Le champ de recherche du Professeur Branham inclue les théories de l'espace sacré, la relation entre le genre, le sang et le sacrifice dans le judaïsme et le christianisme ainsi que l'iconographie des synagogues et des églises. Dans un exposé d’une heure trente consacré à l’espace sacré dans le temple de Jérusalem elle a conduit son audience dans une véritable promenade grâce à l’appui iconographique d’une reconstitution du temple. Chacun a pu apprendre ou redécouvrir le rôle fondamental du temple et finalement de tout cet espace sacré qui l’entourait. Central, régit par des codes très précis, le temple était un foyer de vie intense à Jérusalem et toujours extrêmement fréquenté. Les sacrifices opérés par le Grand Prêtre avaient lieu trois fois par jour et les Juifs venaient parfois de très loin pour rendre grâce à leur Créateur.

Des fouilles archéologiques sont encore en cours et laissent apparaître de superbes découvertes, comme par exemple le mikvé auquel se rendait quiconque avant de pénétrer dans l’enceinte du temple, toujours par le côté sud. Les marchands du temple dont l’Evangile fait mention n’étaient pas tenus de se purifier : leur rôle était de permettre notamment de changer la monnaie et de vendre sur place les animaux ou les offrandes pour les sacrifices.

A l’occasion de la venue du Professeur Branham, la commission a invité le Frère Louis Marie, directeur du Service national pour les relations avec le judaïsme au sein de la Conférence des Evêques de France, ainsi que plusieurs membres du comité directeur de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France. Tous ont pu constater qu’une étude approfondie de l’espace du temple révèle un environnement complexe, inséparable de son contexte architectural romain et de sa propre histoire religieuse, et surtout où les notions de pureté et de sainteté priment dans l'ancienne culture israélite et juive.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.