Actualités
|
Publié le 21 Septembre 2020

Crif - Le Premier Ministre Jean Castex reçoit Francis Kalifat

Mercredi 16 septembre, le Premier Ministre Jean Castex a reçu le président du Crif Francis Kalifat pour un large tour d'horizon des préoccupations des Français juifs.

Photo : Rencontre entre Francis Kalifat et Jean Castex, mercredi 16 septembre 2020 - ©Alexandra LEBON / Matignon

A l'occasion de son entretien avec le Premier Ministre, Francis Kalifat a d'abord dressé un panorama des préoccupations des Français juifs et détaillé la situation sécuritaire actuelle. Il a bien-sûr exprimé son inquiétude face à une augmentation régulière et réccurente des actes antisémites en France. 

Le Président du Crif a expliqué au Premier Ministre qu'au-delà d'un antisémitisme très violent, cet antisémitisme qui tue, que l'on retrouve ces jours-ci au coeur des audiences du procès des attentats de janvier 2015, il existe un antisémitisme plus sournois. Cet antisémitisme du quotidien est subi par des familles qui vivent dans des quartiers difficiles et qui se voient contraintes à un exil intérieur afin de retrouver un peu se sérenité.

Francis Kalifat a attiré l'attention de Jean Castex sur le caractère incomplet des chiffres de l'antisémitisme publiés chaque année par le Gouvernement. Il a notamment souligné qu'une grande partie des victimes, 80% d'entre elles, ne porte pas plainte et dont les agressions ne sont donc pas officiellement comptablisées. 

Au sujet de la justice, le Président a été très clair en affirmant que le problème ne se situait pas au niveau de l'arsenal juridique français, parmi les plus complet du monde en la matière, mais du côté de l'application de la loi. Il a ainsi formulé au Ministre sa requête de sortir les propos à caractère antisémite, raciste et plus généralement de haine, proférés sur Internet de la "loi de 1881 sur la Presse", afin d'éliminer tout sentiment d'impunité.

Toujours au sujet de l'expression de l'antisémitisme, les deux hommes ont également abordé le sujet de la haine en ligne. Francis Kalifat a affirmé au Ministre qu'Internet était aujourd'hui l'un des vecteurs d'antisémitisme les plus puissants et que son combat contre la haine en ligne était sans relâche.

Francis Kalifat a ensuite attiré l'attention de Jean Castex sur la récente condamnation de la France devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour la condamnation d'auteurs d'actes et d'appels au boycott d'Israël. Le Premier Ministre l'a assuré que la circulaire Alliot-Marie faisait toujours référence en la matière et que la doctrine de France en matière de répression de l’appel au boycott n’avait pas changé.

Le Président du Crif a enfin exprimé sa satisfaction quant à l'arrestation, il y a quelques jours, en Norvège, du principal suspect de l'attentat de la Rue des Rosiers. Il a demandé au Premier Ministre une pression forte de la France pour l'extradition de ce terroriste, ainsi que pour les terroristes réfugiés en Jordanie et à Ramallah. Francis Kalifat a demandé qu'ils puissent au moins être arrêtés et entendus par un juge français qui pourrait être dépêché sur place.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.