Actualités
|
Publié le 4 Mai 2020

Crif - Zoombombing : un nouvel outil de signalement est disponible

Il y quelques semaines, le Crif avait interpellé Zoom sur le phénomène grandissant de Zoombombing. En effet, de nombreux internautes ont été choqués par l'intrusion d'individus malfaisants et les images diffusées. Le Président du Crif Francis Kalifat avait adressé un courrier à Loïc Rousseau, afin de lui faire part de ses inquiétudes. Pour renforcer la sécurité de son application, Zoom a intégré un outil pour nouvel outil de signalement.

Mise à jour de la situation - 12 mai 2020

Zoom France nous a annoncé hier que la dernière mise à jour de Zoom (à télécharger dès maintenant) contenait un outil de signalement.

Les organisateurs pourront désormais "signaler" tout utilisateur indésirable et lui faire quitter la réunion. Cette nouvelle version vise à renforcer la sécurité lors de l'utilisation de l'application.

Le Crif salue cette initiative et espère qu'elle permettra de poursuivre avec davantage de sérénité les vidéos-conférences sur Zoom.

Comment signaler un participant sur Zoom ? 

 

Situation au 4 mai 2020

Vendredi 1er mai, après de nouveaux Zoombombing rapportés par des internautes choqués, le Crif a de nouveau interpellé le Directeur de Zoom France.

De nombreux utilisateurs ont en effet relevé l'intrusion d'individus malfaisants sur la plateforme Zoom. Des images et vidéos pédo-pornographiques ont été diffusées durant différentes vidéos-conférences, notamment pendant un cours donné par l'ancien grand Rabbin d'Israël à la communauté juive francophone.

Le Crif a immédiatement contacté Loïc Rousseau, Directeur de Zoom France afin de l'alerter sur ce nouvel incident d'une extrême gravité.

Loïc Rousseau a très rapidement réagi et a remercié le Crif de l'avoir averti. Il a fermement condamné ce nouvel acte de Zoombombing et a expliqué que de récentes fonctionnalités avaient été mises en place pour assurer la sécurité des utilisateurs. 

Le Crif reste en contact avec Zoom France.

Par ailleurs, le Crif tient à rappeler aux utilisateurs de Zoom que, sur Internet tout comme dans la vie "non virtuelle", la tenue d'événements requiert des mesures d'organisation et de sécurité. Ces mesures sont rappelées dans un document dédié proposé par le SPCJ. 

 

Situation au 22 avril 2020

Face à la situation sanitaire exceptionnelle que nous vivons, et afin de maintenir le lien social et de facilier les échanges professionnels quotidiens, il a fallu se tourner vers l'utilisation d'outils technologiques. Parmi eux, la plateforme Zoom est devenue la référence pour les visio-conférences.

En effet, depuis le début de la période de confinement, le nombre d'utilisateurs de Zoom a été multiplié par 20, passant de 10 millions d'utilisateurs en décembre 2019 à 200 millions d'utilisateurs aujourd'hui.

Malgré les différentes mises à jour sécuiritaires opérées par Zoom depuis le début du confinement, des failles ont été révélées. Cette semaine, en différents endroits du monde, des dizaines de cérémonies de commémoration pour Yom Hashoah (Jour du souvenir des victimes de la Shoah) ont notamment été interrompues par des contenus à caractère antisémites ou pédopornographiques.

Ce phénomène de Zoombombing perturbe le bon déroulement des conférences qui se tiennent via la plateforme.
 
-------------------------

Qu'est-ce que le Zoombombing ?

Le Zoombombing est le terme qui décrit l'intrusion d'une personne non-invitée - et potentiellement nuisante - pendant une vidéo-conférence organisée sur la plateforme Zoom. 

-------------------------

Face à ces considérations d'une grande gravité, le Président du Crif Francis Kalifat a écrit au Directeur de Zoom France, Loïc Rousseau, afin de l'inviter à considérer sérieusement la mise en place d’un outil de signalements ainsi qu'à renforcer et préciser les règles en matière de vérification et de fermeture des comptes Zoom qui auraient été signalés par les utilisateurs.

Francis Kalifat a souligné que la sécurité, le respect de la loi, et la bienveillance devaient être garantis sur Zoom comme sur l'ensemble des plateformes. "Il en va de votre responsabilité" a t-il précisé.

Mon image

Hier après-midi, Zoom a annoncé la mise en place d'un outil de signalements sur sa plateforme. Cet outil sera disponible à partir de la mise à jour du dimanche 26 avril.

Chaque utilisateur aura la possibilité de signaler le profil d'un utilisateur nuisant sur Zoom. Les signalements seront évalués par l'équipe de Zoom dédiée à la modération et, si cela s'avère nécessaire, les profils signalés seront bloqués et ne pourront plus utiliser la plateforme Zoom.

Le Crif salue cette nouvelle mise à jour sécuritaire. Le contact a été établi et une rencontre (par Zoom) est envisagée avec l'équipe de Zoom France pour évoquer les questions de sécurité et de haine en ligne, sujets d'inquiétude et de combat permanents pour le Crif.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.