Actualités
|
Publié le 6 Février 2019

Edito - Vous avez un nouveau message

Aujourd'hui, c'est la Journée mondiale pour un Internet plus sûr (Safer Internet Day). C'est aussi la Journée mondiale sans téléphone portable. A ces occasions, "vous avez un nouveau message".

Savez-vous combien de fois par jour vous regardez votre portable ? 50 fois, en moyenne.

Oui, vos doigts glissent en moyenne 50 fois sur l'écran de votre smartphone pour vérifier votre boîte mails ou vos conversations Whats'app, mais aussi pour scroller les fils d'actus de votre page Facebook, Instagram et Twitter.

Cinquante fois par jour donc, vous êtes à proximité d'une quantité massive d'informations en tout genre. Des drôles, des insolites, des émouvantes, des vraies, et même des fausses. Cinquante fois par jour, vous êtes aussi potentiellement exposés à ce qu'Internet produit de plus nocif : une haine anonyme et banalisée diffusée en masse via, notamment, les réseaux sociaux.

Harcèlement, insultes racistes ou antisémites, menaces, propos homophobes, commentaires sexistes, contenus inapropriés, violents et agressifs : il y en a pour tout le monde. 

Depuis des années, le Crif s'est engagé dans un combat sans relâche pour faire d'Internet un endroit plus sûr. Aussi, l'institution a développé un département entièrement dédié aux signalements de contenus illicites sur Internet.  Le Crif utilise quotidiennement un outil de veille qui nous permet de repérer les contenus et les comptes qui peuvent faire l’objet de signalements. La limite entre ce qui appartient à la sphère de la liberté d'expression et les contenus illicites, est posée par la loi et le Crif se réfère aux dispositions pénales pour savoir à quel type de délit est associé un contenu.

Cette qualification de chaque contenu signalé permet aux grande plateformes d'agir plus rapidement et de supprimer le contenu en question.

Par ailleurs, comme cela avait été annoncé lors du dernier Dîner du Crif, le Crif a mis en place son Observatoire de la haine sur Internet. Ce programme a été conçu par une équipe d'experts en analyse de données, réalisée par une combinaison d'analyse algorithmique et d'intelligence artificielle. 

Cet observatoire permettra de mesurer le niveau de haine sur les principales plateformes des réseaux sociaux ainsi que leur évolution dans le temps.

Au delà des contenus haineux qu'Internet héberge, il faut aussi compter sur un nombre impressionnant de fausses informations diffusées en toute impunité et largement relayées. Les fake news et maintenant les deep fake nous prouvent que la technologie n'est pas toujours mise au service de l'information, mais plutôt de la désinformation et de la haine. Quant aux théories du complot ont trouvé un espace d'expression parfait, garantissant une diffusion rapide et massive.

Internet est un outil formidable pour le savoir et la connaissance et nous ne cesserons jamais de vanter les mérites d'un tel espace d'expression et de liberté. Mais, comme n'importe quel espace de la République, celui-ci doit respecter les lois françaises et assurer la sécurité des citoyens qui l'utilisent.

La Journée mondiale pour un Internet plus sûr vise à sensibiliser aux dangers des contenus que l'on peut trouver sur le Web. Une journée. Sur les 365 qu'une année offre. Cela nous paraît peu. Pour le Crif, c'est tous les jours la Journée mondiale pour un Internet plus sûr. Et pour vous ?

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.