Actualités
|
Publié le 10 Février 2021

Hommage - Disparition de Benjamin Orenstein, rescapé d'Auschwitz-Birkenau

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Benjamin Orenstein, âgé de 94 ans, à Lyon, le 10 février 2021. Déporté à l'âge de 18 ans, seul survivant de sa famille, il était un témoin inlassable et digne. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Benjamin Orenstein est né le 4 août 1926, dans un petit village à 70 kilomètres de Lublin (Pologne), dans une famille juive polonaise. 

Il est le cadet d'une fratrie de 5 enfants. Toute sa famille a été déportée et exterminée : son père, sa mère, ses trois frères, sa sœur, sa tante et sa nièce de 8 mois.

Benjamin a connu sept camps de concentration. Le 4 août 1944, le jour de ses 18 ans, il entre à Auschwitz-Birkenau. 

En janvier 1945, il survit la Marche de la mort et arrive au camp de Dora. Il y est libéré en avril 1945. Il ne pesait alors que 32 kilos.

Après la guerre, en 1951, il s'installe à Lyon où il fonde une famille. Il a eu deux enfants et trois petits-enfants.

Depuis le procès de Klaus Barbie en 1987, il témoignait régulièrement devant des enfants, des collégiens, des lycéens, notamment depuis la prison de Montluc. 

Il avait reçu des mains du président du Consistoire de Lyon, Marcel Dreyfuss, le 3 juillet 2015, les insignes de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur dans les salons de l’Hôtel de ville de Lyon. 

Il était également Président de l’amicale des déportés d’Auschwitz Birkenau et des camps de haute Silésie.

Témoignage de Benjamin Orenstein

Message de Condoléances du Crif Auvergne-Rhône Alpes en mémoire de Benjamin Orenstein

En 2006, Benjamin Orenstein a publié son témoignage : Benjamin Orenstein, B 4416, Ces mots pour sépulture

Résultat de recherche d'images pour "Benjamin Oreinstein, B 4416, Ces mots pour sépulture"

 

Le Crif vous propose aussi :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.