Actualités
|
Publié le 27 Avril 2020

Hommage - Disparition d'Henri Kichka, rescapé de la Shoah

Henri Kichka, rescapé de la Shoah et survivant de la marche de la mort, est décédé ce samedi des suites du coronavirus. Il venait de fêter ses 94 ans. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Nous ne l'oublierons jamais. Rendons hommage à ce passeur de mémoire.

"Un petit Cornavirus microscopique a réussi là où toute l’armée nazie avait échoué.

Mon père avait survécu à la Marche de la Mort. Mais aujourd’hui a pris fin sa Marche de la Vie.

Il venait de célébrer ses 94 ans confiné à l’Heureux Séjour de Bruxelles, un formidable home où il était entouré, soigné, apprécié et aimé."

Ces mots, ce sont ceux de son fils, Michel Kichka (publié sur son blog samedi). Un hommage sincère, qui touche au coeur.

Henri Kichka, l'une des dernières mémoires belges des camps de concentration, vient de nous quitter, à 94 ans.

A 16 ans, Henri Kichka est déporté. Il est passé par 9 camps différents, pendant 38 mois de déportation et de captivité, parmi lesquels Auschwitz-Birkenau. .

A son retour, âgé de 19 ans, il est seul au monde. Toute sa famille a été exterminée par les nazis. 

Pendant de nombreuses années, Henri Kichka s'est tu, par pudeur et pour ne pas assombrir son avenir, disait-il. Le besoin de vivre une vie normale. Et puis, un jour, il a parlé pour dire l'indicible, parce qu’on le lui a demandé... Ces années de sa vie, il les a rassemblées dans un livre "Une adolescence perdue dans la nuit des camps."

A l'occasion du 75ème anniversaire de la Libération d'Auschwitz-Birkenau, Henri Kichka, témoignait sur RTBF de l'horreur des camps de concentrations où il a passé 38 mois, soit plus de 3 ans.

Plus récemment encore, il y a tout juste une semaine, Henri Kichka donnait cette interview sur Radio Judaïca. Après avoir raconté son histoire pendant des décennies, Henri Kichka est fatigué. Mais il a choisi de nous la raconter une dernière fois.

Jusqu'au bout, passeur de mémoire auprès du grand public et des jeunes, son visage restera gravé dans les mémoires de chacun.

 

Pour en savoir plus sur son histoire : 

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.