Actualités
|
Publié le 12 Février 2019

Iran/Opinion - Focus sur la campagne "Israel Loves Iran – Iran Loves Israel"

Un détail ? Un buzz anecdotique ? Quoi qu'il en soit, la campagne "Israel Loves Iran" a agité et agite toujours les réseaux sociaux.

Créée en 2012 par un couple, Rony Edry et Michal Tamir, graphistes, cette campagne a commencé par une idée toute simple. Rony, père de famille, a posté une photo de lui, sa fille dans les bras, avec un slogan : "Iraniens, nous ne bombarderons jamais votre pays. Nous vous aimons".

Rony a joint à ce visuel une longue lettre adressée aux Iraniens, "pères, mères, enfants, frères et sœurs". Il affirme alors que le gouvernement ne représente pas l'opinion de la rue, et que ce que lui et ses amis veulent, c'est rencontrer des Iraniens et partager des moments ensemble, comme boire un café ou parler des résultats sportifs. Il termina sa lettre en demandant à chacun de partager, dans l'espoir que son message atteigne l'Iran.

En quelques heures, des Israéliens ont rejoint le mouvement en postant des photos similaire. Quelques heures plus tard, les Iraniens répondaient !

"Israël, nous vous aimons", "Nous ne vous haïssons pas, nous ne voulons pas la guerre" ont alors fleuri sur les réseaux, comme des bouteilles numériques à la mer.

Quelques jours plus tard, la page Facebook était née (à découvrir ici : https://www.facebook.com/israellovesiran/). Son succès n'a pas cessé depuis. Israéliens et Iraniens y ont fait connaissance et ont entamé le dialogue. Certains ont même posé ensemble pour des photos d'une rare intensité. Avec plus de 100 000 abonnés, la page publie régulièrement des contenus qui donnent espoir.

Ainsi, récemment, on y trouvait l'article qui parlait de ces Iraniens qui, à visage masqué par peur de représailles, ont participé à la campagne de souvenir de l'Holocauste, utilisant le hashtag #WeRemember (à lire ici https://www.facebook.com/israellovesiran/posts/2515342601826783).

On y retrouve aussi toutes les histoires "feel good" des réseaux sociaux sur l'amitié entre juifs et musulmans, notamment ce fil twitter d'un musulman qui racontait comment le traitait son collègue juif (à lire ici https://www.facebook.com/israellovesiran/posts/2496203910407319).

Cette initiative dit plusieurs choses : d'abord, elle montre la force des réseaux sociaux qui arrivent à créer des ponts là où n'existe aucune route. Elle démontre que la volonté de ceux qui militent pour la paix, assortie de la puissance du message de Rony et Michal, plus "la magie de Facebook", ont fait que ce mouvement qui aurait pu être anecdotique est aujourd'hui plus qu'un buzz. C'est un lieu de rencontres, échanges et rendez-vous entre deux peuples "sensés" se haïr. S'y retrouvent également des sympathisants du monde entier, revigorés par cette note d'espoir. Bref vous l'aurez compris, cette page est à consulter dès que l'on cherche un peu de lumière en période trouble.

Espérons que cette idée donne des ailes à d'autres citoyens, et que les réseaux sociaux apporteront messages de paix et espoir au plus grand nombre.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.