Actualités
|
Publié le 28 Janvier 2020

La minute Geek - Comment et par qui les commémorations d’Auschwitz en Israël ont été cyber-attaquées

Chaque semaine, le Crif vous propose une plongée dans le monde de la tech et de ses outils. Mettez votre costume de geek, c'est parti !

Cela ressemble au scénario catastrophe d’un film de Spielberg. Des dirigeants du monde entier qui convergent en avion vers Jérusalem, des survivants de la Shoah, le monde qui a les yeux rivés sur l’événement pour commémorer les 75 ans de la libération d’Auschwitz, et une cyber armée qui a décidé de gâcher la fête.

Il ne vous a sans doute pas échappé que la semaine dernière, tous les grands de ce monde se sont retrouvés autour des derniers survivants de la Shoah pour commémorer le 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz. Ces dirigeants, arrivés à bord de leurs avions présidentiels, ont été la cible d’attaques par des pirates. Ces pirates, originaires principalement de Pologne et d’Iran, de Chine, Corée du Nord et Russie ont tenté de pirater les avions, voire de les faire tomber.

(Crédits : Kacper Pempel)

Les israéliens ont dénombré en tout 800 attaques, visant les avions tout comme l’aéroport Ben Gurion.

Concrètement, les pirates ont tenté de pénétrer les systèmes informatiques de l’aéroport et les systèmes de communication et navigation des avions afin de perturber les plans de vols, l’affichage, la trajectoire… et ainsi créer confusion, accidents et chaos.

Fort heureusement, il y a deux semaines, toute l’infrastructure aérienne israélienne a été placée sous la houlette de l’Autorité Nationale de Cyber sécurité. Voté en 2017, le projet Hercules prévoit de détecter et contrer toutes les attaques relatives à l’aviation (aéroports, tours de contrôle, avions…) en Israël.

N’oublions pas les cas récents de piratage informatiques d’aéroports (notamment en Angleterre et aux Etats-Unis), qui ont créé des mouvements de panique sans précédent et des pertes record.

Ces attaques d’un nouveau genre sont parties pour se multiplier, reste aux états et autorités aériennes à être équipés et à jour afin d’éviter d’assister impuissants à un autre film catastrophe.

 

Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.