Actualités
|
Publié le 9 Juin 2020

La minute Geek - Qui sont les plus gros diffuseurs de fake news ?

Chaque semaine, le Crif vous propose une plongée dans le monde de la tech et de ses outils. Mettez votre costume de geek, c'est parti !

A chaque crise ou conflit, les propagateurs de fake news s’en donnent à cœur joie. Dans le but de faire le buzz, de désinformer, ou de semer le trouble, certains comptes répandent de fausses informations.

Des chercheurs de News Guard ont mené une étude à ce sujet. Ils ont cherché à identifier des gros comptes (plus de 20 000 followers) européens qui ont diffusé sans vergogne de fausses informations au sujet du virus.

16 comptes ont été identifiés, parmi lesquels 7 comptes français, 4 comptes allemands et 5 comptes italiens. Ces comptes en cumulé affichent 616600 followers.

Ces comptes ont sciemment diffusé des informations fausses, complotistes, affolantes. Certains de ces comptes ont déjà « brillé » par leur sens de la désinformation par rapport à la crise suite au 11 septembre. 

Ce casting est pour le moins « original », on y retrouve des figures de l’extrême droite, un catcheur professionnel, un youtubeur franco algérien… tout un programme.

Parmi les comptes français, on retrouve principalement des comptes d’extrême droite. Les comptes d’Alain Soral et Egalité et Réconciliation, son blog, sont en tête de liste. Il explique notamment comment vaincre le virus avec de la vitamine C en poudre.

Plus étonnant, on retrouve un catcheur professionnel, Tom La Ruffa. Ce dernier partageait dans ses publications de nombreuses fake news autour de la 5G et de ses effets sur la 5G.

On retrouve aussi le compte de l’info libre qui a attribué de fausses déclarations au prix Nobel de médecine japonais Honjo Tasuku. En effet, le compte a voulu faire croire au public que le scientifique avait déclaré que le virus ne pouvait être d’origine naturelle, favorisant ainsi la théorie d’un virus créé en laboratoire.

Le compte du libre penseur est dans la même veine, ce dernier communiquant beaucoup sur l’origine du virus. Ce compte affirme que le virus a été créé en laboratoire, ce qui n’a jamsi été prouvé.

Plus que jamais, ne tombez pas dans le panneau ! Restez connectés, doutez, vérifiez… et ne faites passer une information que si vous êtes certains de sa véracité !

L’étude complète : https://www.newsguardtech.com/fr/twitter-superspreaders-europe/

 

Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.