Actualités
|
Publié le 18 Septembre 2019

Les Amis du Crif - Projection privée du film "Repartir de zéro, une histoire juive égyptienne"

Mardi 17 septembre, les Amis du Crif se sont réunis pour assister à la projection privée du film-documentaire « Starting over again » - « Repartir de zéro, une histoire juive égyptienne », réalisé par Ruggero Gabbai, en présence du producteur Elliot Malki.

Pour ce premier rendez-vous de la rentrée, les Amis du Crif vous ont proposé de découvrir l’histoire de la communauté juive d’Égypte à travers la projection du magnifique documentaire « Starting Over Again » (Repartir de zéro), réalisé par Ruggero Gabbai et produit par Elliot Malki. Vous avez été plus de 400 à partager avec nous cette soirée mémorable à l’UGC Georges V.

André Harari et Elliot Malki sont à l'initiative de cette soirée émouvante.

Cette projection privée était organisée en présence des membres de l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel des Juifs d'Égypte (ASPCJE).

De nombreuses personnalités et autres représentants de la communauté juive de France étaient présents.

Les Amis du Crif sont ravis d’avoir pu réunir autant de spectateurs. Nous avons constaté avec plaisir que les juifs égyptiens avaient fait le déplacement.

Après une introduction du Président du Crif Francis Kalifat, la projection a débuté dans une atmosphère teintée d'une douce nostalgie !

 

Ce documentaire a rendu hommage à la communauté juive d’Égypte qui a soudainement vu sa vie basculer, et qui s’est vue forcée de prendre le chemin de l’exil, humiliée et pillée, entre 1948 et 1956.

Des dizaines de personnes du monde entier y témoignent avec honnêteté, sincérité et nostalgie, donnant à ce documentaire une dimension humaine touchante.

À la fin de la projection, la salle a pu échanger avec Francis Kalifat, Elliot Malki, le producteur du documentaire et David Harari, ingénieur franco-israélien, l'inventeur en 1979 du tout premier drone moderne doté d'une caméra et baptisé Scout, l'un des participants au documentaire.

À l’issue de cette projection, il semble évident que les juifs d’Égypte, bien que fortement marqués par cet exil et certains épisodes parfois traumatisants, restent tous très attachés à la vie qu’ils y menaient, à leurs souvenirs, leurs traditions et leur culture. Comprenant cela, cette soirée et surtout ce film, ont pris tout leur sens.

Cette soirée fut remplie d'émotions. De part et d'autres de la salle, les spectateurs ont ainsi pu se replonger dans leurs souvenirs ensemble et les partager avec ceux qui ont connu les mêmes histoires.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.