Actualités
|
Publié le 11 Septembre 2019

Terrorisme/11 septembre - Ground Zero, en mémoire

L'immensité, la chute, le temps qui passe, ou le vide, chacun trouvera la symbolique qui lui convient d'imaginer en regardant ce qu'il reste des deux tours d'antan.

New York... 

Pour les millions de personnes qui ont connu New York avant les attentats du 11 septembre 2001, le panorama urbain de la Grosse pomme ne se conçoit toujours pas sans les tours jumelles, les Twin Towers, du World Trade Center. 

Pour les autres, qui ont découvert la ville plus récemment, c'est un mémorial exceptionnel qui remplace désormais les deux géantes. De l'horreur et de la tristesse a surgi le mémorial Ground Zero.

Le mémorial se situe dans un parc amménagé au milieu de l'impressionant paysage du quartier d'affaire du sud de Manhattan. Deux grands bassins situés à l'emplacement même des tours jumelles happent rapidement l'attention du visiteur. Ces bassins, profonds de 9 mètres, sont alimentés par des chutes d'eau discontinues s'écoulant le long des murs. Aux centres des bassins, on trouve deux blocs carrés encastrés, dans lesquels s'écoule l'eau.

L'immensité, la chute, le temps qui passe, ou le vide, chacun trouvera la symbolique qui lui convient d'imaginer en regardant ces bassins. Un sentiment commun étreint cependant quiconque se rend au bord de ces bassins : le vide. Stupéfaits, les visiteurs passent de longues minutes, les corps légérement penchés sur les bordures, à regarder ce qu'il reste des deux tours d'antan.

Le mémorial Ground Zero rend hommage aux 2977 personnes tuées dans les attentats terroristes du 11 Septembre 2001 sur le site du World Trade Center, à New York. 

Cet ensemble mémoriel a été pensé avec soin par l'architecte israélo-américain Michael Arad et l'architecte paysagiste Peter Walker. Le concept original ne faisait intervenir presque aucun arbre ou végétation, un clin d'oeil au caractère franchement urbain de la ville de New York et en référence au sentiment de désolation que l'attentat avait engendré. Il a ensuite été fait appel à Peter Walker pour planter davantage de végétation afin adoucir l'ensemble jugé un peu austère.

"Le concept de ce lieu de mémoire fait évidemment écho au sentiment de perte et d'absence généré par la destruction des Twin Towers et la mort de milliers victimes" avait déclaré Michael Arad du début de la construction du mémorial, en 2006.

Les noms des victimes de l'attentat ont été gravés sur les panneaux de bronze qui bordent les bassins. Au détours d'un nom, on découvre une rose, plantée dans l'une des lettres d'un prénom. Ces roses, ce sont les employés du site qui les déposent le jour de l'anniversaire de chacune des victimes. 

Une manière de se souvenir individuellement de ceux qu'un destin commun a emporté trop vite.

N'oublions jamais

Soyons mobilisés, partout, contre le terrorisme

Découvrir le site Internet du Mémorial du 11 septembre - Ground Zero

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.