Actualités
|
Publié le 17 Décembre 2019

Tsedaka - La grande soirée de la Tsedaka 2019 a eu lieu hier : ensemble, pour ceux qui ont besoin de nous

Chaque année, l’Appel national pour la Tsédaka, porté par le Fonds Social Juif Unifié (FSJU), mobilise dans un même élan de générosité, l’ensemble de la communauté juive de France pour soutenir des programmes sociaux qui accompagnent ce qui en ont le plus besoin. Cette campagne d'appel aux dons se termine par une grande soirée rythmée par les interventions d'artistes d'exception.

Chaque année, la campagne de la Tsedaka est couronnée par une grande soirée de gala au cours de laquelle des dizaines d’artistes se succèdent. Le grand concert de la Tsédaka 2019 a eu lieu lundi 16 décembre, au Palais des Congrès de Paris. Le Crif est très heureux d'avoir pu assister à cette soirée riche en festivités.

Nous étions près de 4000, jeunes et moins jeunes, de Sarcelles et de Neuilly-sur-Seine, Séfarades et Ashkénazes, à remplir l’immense salle du Palais des Congrès. Du premier au dernier rang, nous avons vécu ce moment particulier d’unité de la communauté juive française alors tournée vers un seul but : aider ceux qui en ont le plus besoin.

Pour cette nouvelle édition, la Tsedaka s’est entourée d'un parrain hors du commun : Michel Drucker. Le présentateur vedette de toutes les générations a mobilisé un spectre d'artistes tous plus formidables les uns que les autres. 

Le public applaudira à tout rompre les interventions successives de Kenji Girac, Natasha Saint Pierre, Enrico Macias, Patrick Bruel, Michel Boujenah, Patrick Fiori, Daniel Levy et tant d’autres encore.

 

La salle est comble mais on se sent comme à la maison, entourés de visages qui semblent familiers et bercés par une bienveillance collective palpable.

Au-delà des performances des artistes présents, la soirée a mis l’accent sur l’importance du don et la chance d’être du côté de ceux qui donnent.

« La solidarité, c'est formidable ». Voici ce qui a été le leitmotiv de la campagne 2019 et maintes fois répétés par Ariel Goldmann, Président du FSJU et Gérard Garçon, Président de l’Appel national pour la Tsédaka au cours de leurs discours.

Ce dernier rappelle justement que cette année, grâce aux dons, plus de 3000 enfants ont pu bénéficier des bourses cantines du FSJU. Il souligne aussi qu'en France, 1 famille sur 7 vit dans la précarité. "Cela ne doit plus exister !" déclare t-il en faisant appel à la solidarité du public.

Pendant plus de trois heures, le public s'est régalé d'un spectacle magique. De la magie, il y en avait partout dans cette salle où une communauté entière a su se rassembler et montrer toute la solidarité dont elle est capable. 

La campagne pour la Tsédaka continue ! Ils ont besoin de vous ! -> Faites un don !

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.