Crif Auvergne Rhône-Alpes : communiqué à la suite de l'attentat de Nice

 

"Elie Wiesel qui à jamais vient de se taire avait malheureusement bien pressenti il y a 30 ans la résurgence de « ces nouveaux monstres immondes qui cherchent la mort pour la donner lâchement au plus grand nombre d’innocents. »

 
Après le nième attentat survenu à Nice au moment où les esprits étaient à la fête, les membres du CRIF Auvergne -Rhône-Alpes, comme tous, sauf les terroristes et ceux qui les soutiennent, éprouvent une intense et sombre lassitude.
 
Comment trouver, encore une fois, les mots justes pour dire toute notre compassion et notre solidarité à ces familles endeuillées, irrémédiablement meurtries dans leur chair et leur âme ? 
 
Une effroyable guerre nous est menée et ses soldats sèment la mort sur notre sol mais aussi partout ailleurs dans le monde… 
 
Leurs méthodes sont les mêmes ici et ailleurs. Le tueur de Nice n’a fait que reproduire en France ce qui depuis longtemps se fait au Proche Orient : viser des civils en transformant des camions ou des voitures pour semer la terreur. 
 
Condamnons unanimement cette guerre lâche sans aucune ambigüité et combattons ceux qui se compromettent à ne pas le faire. 
 
Entrons chacun en résistance : résister face à la tentation de la division et résister avec les valeurs qui sont les nôtres. "

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.