L'association israélienne KKL s'engage en faveur des réfugiés en Europe

 
M. Danny Atar (Photo, au centre), le Président mondial du KKL (Keren Kayemeth LeIsraël ou Fonds national Juif), l’organisation israélienne internationale fondée en 1901 par Theodor Herzl et dédiée à la collecte de fonds en faveur de la défense de l’environnement en Israël, a révélé que son organisation a répondu favorablement à la demande d'un grand pays européen qui souhaite fournir des services de gestion et de réhabilitation des forêts destinés à aider les réfugiés fuyant la guerre au Moyen-Orient. 
 
Afin d'aider à atténuer la crise des réfugiés en Europe, le KKL, la plus grande organisation israélienne de défense de l’environnement et de lutte contre la déforestation, fournira des emplois pour des milliers de réfugiés syriens residant actuellement en Europe après avoir fui leur pays en raison de la guerre.
 
Lors d'une réunion qui s’est tenue à Bruxelles cette semaine, les dirigeants de la communauté juive de Bruxelles et le Président mondial du KKL, M. Danny Atar, ont révélé que l’organisation israélienne de défense de l’environnement a répondu à l'adresse d'un grand pays européen afin de contribuer à insérer des milliers de réfugiés sans emploi sur le marché du travail dans le cadre d’activités de réhabilitation des forêts. Il s’agit d’un pays membre de l’Union européenne absorbant un nombre important de réfugiés.
 
Le Président Atar a déclaré aux dirigeants juifs européens que "le KKL dispose d’une expérience qui n’est plus à démontrer dans le domaine du développement durable, de la lutte contre la désertification et la pénurie d’eau.” Nous entendons” a-t-il précisé “… mettre cette expérience à profit pour améliorer la qualité de la vie des populations, notamment des populations les plus fragilisées comme les réfugiés et les migrants”. 
Il a ajouté que bien qu’«Israël serve de la ligne de front défensif du monde occidental contre le terrorisme islamiste », nous devons tendre la main aux plus faibles et favoriser le dialogue. » Il a ainsi déclaré aux dirigeants juifs belges que,'' nous sommes fiers de mettre notre savoir-faire unique au service de cette noble cause qui nous interpelle en tant que juif israélien et tant qu’homme.”
 
Atar a souligné que le KKL examinait actuellement d'autres projets destinés à répondre à la crise des réfugiés en Europe et que ces projets étaient “la réponse israélienne à ceux qui encouragent la haine et les conflits tel le BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions ), le mouvement de délégitimation de l’État d’Israël”. Le “KKL-JNF et l'Etat d'Israël a-t-il ajouté “continueont à promouvoir des solutions qui profiteront à la fois aux réfugiés qui fuient la terreur dans leur propre pays et à leurs hôtes, les peuples européens ».
 
M. Atar a rappelé que le KKL était venu “…manifester sa solidarité avec les communautés juives et les citoyens non juifs du continent européen durement touchés par les vagues d’attaques terroristes de ces derniers mois.”  Il a également encouragé la jeunesse et les dirigeants juifs européens à “… avoir confiance en l’avenir, notamment en la pérennité des communautés juives d’Europe et en la force de leurs liens avec l’État d’Israël.” Il a enfin estimé que le judaïsme pourrait aussi servir d’inspiration pour traiter dignement et intelligemment les défis auxquels l'Europe est confrontée ces dernières années.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.