A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 4 Octobre 2011

Rentrée littéraire 2011 au Mémorial de la Shoah

La rentrée littéraire 2011 est une nouvelle fois l’occasion de rassembler les auteurs de romans parus dans l’année dont les thèmes sont liés à la mémoire et à la transmission de la Shoah, et à la Seconde Guerre mondiale.



Dimanche 9 octobre 2011, à 14 h 30 :
Rentrée littéraire



En présence des auteurs
Ariane Bois : Le Monde d’Hannah (éd. Robert Laffont, 2011),
Élisabeth Brami : Les Heures secrètes (éd. Seuil, 2011),
Steve Sem-Sandberg : les Dépossédés (éd. Robert Laffont, 2011),
Dominique Sigaud : Franz Stangl et moi (éd. Stock, 2011),
Marianne Sluszny : Le Frère du pendu (éd. la Différence, 2011),
Bernard Thomasson : Ma petite française (éd. Seuil, 2011).



Animée par Eduardo Castillo, journaliste et
Gilbert Siboni, responsable de la librairie du Mémorial de la Shoah.



Le même jour, à 18 h :
Rencontre avec Mazarine Pingeot
Autour de son ouvrage Pour mémoire (éd. Julliard 2011).



L’auteur questionne le poids de l’Histoire sur les destins individuels par la voix d’un adolescent d’aujourd’hui, dévasté par la découverte de la Shoah.



En présence de l’auteur, animée par Ivan Levaï, journaliste.



Mardi 18 octobre 2011, à 19 h :
Hommage à Joseph Bialot
Autour de son ouvrage Votre fumée montera vers le ciel (éd. L’Archipel, 2011).



Joseph Bialot est arrêté et déporté à Auschwitz en juillet 1944. En 1979, à l’âge de 55 ans, il écrit son premier roman, pour ne plus s’arrêter. Plusieurs de ses livres portent la marque de son expérience concentrationnaire, évoquant la vie après les camps comme une « fausse résurrection ».



Lecture d’extraits de textes de Joseph Bialot par Philipp Weissert, comédien.



En présence de l’auteur. Animée par Éric Fottorino, écrivain et ancien directeur du Monde.



Dimanche 30 octobre 2011, à 15 h 30 :
Malraux : paroles et silences sur les camps



À l’occasion de la parution du Dictionnaire d’André Malraux (CNRS éditions, codirigé par Michaël de Saint-Cheron).



Depuis la découverte des camps nazis, la question du mal absolu ne cessa plus d’interroger Malraux de la façon la plus radicale.



En présence de Michaël de Saint-Cheron, chercheur en littérature de la modernité, Paris III –Sorbonne Nouvelle /CNRS et
Henri Godard, professeur émérite à l’université Paris IV-Sorbonne.



Animée par
Perrine Simon-Nahum, chargée de recherche au CNRS.



Informations pratiques
Lieu :
Auditorium Edmond J. Safra
Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy–l’Asnier
75004 Paris
Tél. : 01 42 77 44 72
Fax : 01 53 01 17 44
Accès
Métro : Saint-Paul ou
Hôtel-de-Ville (ligne 1),
Pont-Marie (ligne 7)
Bus : 96, 69, 76, 67, Balabus
Parking : Baudoyer
(place Baudoyer),
Lobau, Pont-Marie
(rue de l’Hôtel-de-Ville).
Entrée libre
sur réservation
au 01 53 01 17 42.



Photo : D.R.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.