Associations membres

Association des médecins israélites de France (AMIF)


Coordonnées

Adresse: 
326, bureaux de la Colline 92213 Saint-Cloud cedex
Tel: 
01 72 33 91 09
Fax: 
01 72 34 92 30

 

Lorsqu’elle est fondée, en 1948, par le docteur Benjamin Ginsbourg entouré d’Elie Azérad, Daniel Wal et de quelques autres pionniers, l’AMIF, Association des Médecins Israélites de France, qui se veut, dès sa naissance, apolitique, se donne entre autres objectifs de combattre l’antisémitisme, notamment en milieu médical, par tous les moyens, judiciaires et extra-judiciaires, d’aider les médecins victimes des persécutions nazies, à récupérer leurs cabinets spoliés sous l’Occupation et de créer des liens d’amitié entre tous les médecins juifs de France, sans considération de leur éventuelle appartenance politique. 

Autre objectif : constituer un Conseil de médecins hautement qualifiés auquel pouvaient avoir recours, pour avis technique, les différentes œuvres sociales et sanitaires de la communauté juive. Ce n’est qu’en 1952 qu’une première assemblée générale est convoquée. Elle porte à la tête de l’AMIF le docteur Elie Azérad.

En 1974, un groupe de médecins juifs de la banlieue parisienne, après avoir envisagé de créer une association spécifique, décide d’adhérer collectivement à l’AMIF, renforçant considérablement ses effectifs. Très vite, l’AMIF noue des liens, à travers le monde entier, avec les médecins et les dentistes francophones, tout particulièrement en Israël. L’AMIF, qui a toujours été et reste un lieu d’échanges entre médecins sur les problèmes de société, est présente sur tous les fronts de l’action en faveur d’Israël et des communautés juives en général. Dans les années soixante, l’AMIF a participé activement à l’aide et à l’installation des médecins juifs rapatriés d’Afrique du Nord.

Par ailleurs, l’AMIF a vocation à attribuer des bourses à des étudiants et à de jeunes médecins. Dans une profession marquée par le cloisonnement des spécialités et des modes d’exercice, l’AMIF est avant tout un lieu d’échange et de dialogue entre les médecins généralistes et spécialistes et entre les médecins de ville et hospitaliers. Les réunions régulières de l’AMIF se partagent de façon équilibrée entres des interventions à caractère médical et des conférences à caractère culturel ou politique au cours desquelles se sont exprimées les personnalités les plus prestigieuses du monde politique, intellectuel et religieux.

Dès 1952, l’AMIF a ajouté une corde précieuse à son arc en créant une revue mensuelle de qualité, le JAMIF (Journal de l’AMIF) qui constitue un lien privilégié entre ses membres, en France, en Israël et dans la sphère francophone, lui permettant de rendre compte des réalisations médicales, notamment israéliennes .

Forte de très nombreux adhérents, l’AMIF, qui comporte des sections régionales à travers toute la France, est devenue, au fil des ans, l’interlocuteur privilégié de la communauté médicale juive et de l’ensemble des structures communautaires. Elle est membre du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France) au sein duquel elle dispose de trois délégués qui participent activement au fonctionnement de cette institution.

L’année 2007-2008 a été marquée par l’organisation, sous l’égide de l’AMIF et du département « Culture » du FSJU (Fond Social Juif Unifié), d’un cycle exceptionnel de conférences sur le thème « Médecine et Judaïsme », cycle qui a réuni, mois après mois, les meilleurs spécialistes autour de questions aussi diverses qu’intéressantes : sexualité, psychiatrie, diététique, esthétique…avec, pour point d’orgue, une soirée consacrée à « L’apport des médecins militaires juifs au IXe siècle » qui s’est déroulée dans la prestigieuse enceinte du Val de Grâce. Le succès de ce cycle de conférences a été tel qu’il sera reconduit en 2009.

Signalons également que, fidèle à l’esprit de devoir de mémoire de ses fondateurs, l’AMIF a mis sur pied, en 2007 une manifestation honorant ‘’les médecins Justes parmi les Nations ‘’ainsi qu’une soirée consacrée au ‘’procès des médecins de Nuremberg’’. En 2008, l’AMIF a organisé un voyage à Auschwitz auquel ont été invités des étudiants en médecine et des élèves infirmières.

Parmi les grands noms qui ont honoré l’AMIF en assumant des fonctions de responsabilité au sein de son Bureau, on peut citer : J. Weil, H.P. Klotz , J.Cahana, G. Schaison, Ch. J. Menkès, M. Hayat, Ch. Frèche, D. Bellaïche et surtout Hubert Dayan qui fut pendant 30 ans le Secrétaire général.

L’AMIF est actuellement présidée par le professeur Robert Haïat.

Nos réseaux sociaux en direct

#GUEST - C'est bientôt la rentrée ! Il est temps pour vous de réserver vos places en ligne pour rencontrer Nathalie Kosciusko Morizet : http://bit.ly/2adObFK #AmisDuCrif

CALCULS ÉLECTORAUX ET DÉCLARATIONS ABSURDES PAR FRANCIS KALIFAT

Je fais suite aux propos de Jean Luc Melenchon travestissant l'Histoire de France.

Depuis quelques jours nous assistons à un déferlement de déclarations au sujet du Burkini.
Chacun y va de sa déclaration en fonction de son propre agenda électoral
Dans ce domaine JL Mélenchon comme d’habitude atteint les sommets de l’absurde et de l’indécence en déclarant « dans notre pays, on a persécuté les juifs, puis les protestants et aujourd’hui les musulmans……. »
Ce relativisme et le parallèle sont totalement inacceptables doivent être dénoncés.
Profiter de la polémique actuelle pour assimiler les arrêtés «anti burkini » à la Saint Barthélémy et à la shoah est indigne et nauséabond.
Par ces propos JL Mélenchon nous montre une fois de plus qu’il est prêt à tout, pour attirer l’attention et instrumentaliser les polémiques allant jusqu’à travestir l’histoire de notre pays.
Un tel relativisme et de telles arrières pensées politiques sont indignes d’un candidat à la présidence de la République

L’Espagne soutient de moins en moins le BDS, mouvement qu’elle trouve contre productif pour l’économie locale en berne

Main opposition party, led by Israel critic Jeremy Corbyn, may have to cancel its annual flagship conference next month

Le film a été visionné en catimini pour la première fois par un groupe d'étudiants iraniens - Iran, Anne Frank

Aux premières heures de la libération de la capitale, le 25/08/1944, Place de l'Hôtel de Ville, le général de GAULLE prononce un discours avec sa célèbre "petite phrase" :"... Paris, Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré !...

Mobileye est le leader des systèmes anti-collisions grâce à ses algorithmes capables d’interpréter les images d’une caméra

L'artiste Saber Rebaï, jury dans la version arabe de The Voice, a été forcé de se justifier après la publication sur les réseaux sociaux d'un cliché de lui aux côtés d'un militaire en uniforme du Cogat, l'organe du ministère israélien de la Défense en charge des Territoires occupés.

L’Arche : Des portraits, des parcours de femmes L’Arche, « le magazine du judaïsme français », publie un hors série consacré à « des parcours de femmes …

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.