Associations membres

Farband - Union des sociétés juives de France (USJF)


Coordonnées

Adresse: 
5, rue des Messageries 75010 Paris
Tel: 
01 45 23 50 63
Fax: 
01 45 23 00 96

 

FARBAND – Union des Sociétés Juives de France
 
Créé dans le courant des années vingt l’Arbeiter Orden qui regroupe quelques 150 sociétés d’originaires, juives, laïques et yiddishisantes cherche a intégrer dans les années trente-cinq la FSJF. Devant le peu d’empressement de celle-ci, l’Arbeiter Orden se réunit en juillet 1936 en congrès avec à la tribune des personnalités du monde politique, industriel ou artistique telles que Abraham Brones, Alfred Grant, Isaac Schneerson (fondateur après la guerre du CDJC), Marc Chagall ou Jacques Lifschitz. Soixante treize de ces Sociétés créent l’Union des Sociétés Juives de France sous la Présidence d’Honneur du Sculpteur Jacques Lifschitz, une vingtaine rejoint la F.S.J.F, les autres restent indépendantes. 
 
 
Dès l’occupation l’U.S.J.F se saborde et la plupart de ses dirigeants entrent en clandestinité dans les FTP-MOI ou suivant l’endroit ou ils se trouvent dans des groupes locaux de Résistance, et sont de fait parmi les fondateurs du Crif, voir Adam Rayski.
A la libération, compagnon de guerre de l’U.J.R.E  le Farband en partage les locaux  et les activités  au 14 rue de Paradis, certains de ses dirigeants partent à l’est pour participer à la création d’Etats communistes, la plupart en reviennent retournés. Les procès de Prague,  Moscou etc. et la création de l’Etat d’ Israël amènent la rupture avec l’U.J.R.E. le Farband a activement aidé les émigrés juifs venus de l'Est, et a participé à leur intégration dans la société française en général et juive en particulier. Installé au 58, rue du Château d’Eau, le Farband est transféré grâce à l’intervention du très regretté Norbert Dana au 5, rue des Messageries, toujours dans le X° arrondissement avec pour objectifs les relations entre générations, la création d’un organisme de protection des Sociétés d’Originaires, la continuité et le développement de ses activités mémorielles, culturelles et festives. 
 
En 2003 il prend le nom de « FARBAND – UNION DES SOCIETES JUIVES DE FRANCE ». Représenté dans toutes les instances communautaires soit en tant que Farband – USJF, soit par son Président es-qualité. Au CRIF, au F.S.J.U et a l’A.U.J.F,  nous avons créé sous l’impulsion de Norbert Dana « Sauvegarde & Mémoire – Norbert Dana » puis en 2006 avec d’autres  partenaires « Yiddish Sans Frontière » pour palier la défection de l’A.U.J.F au Festival des Cultures Juives dont nous restons quelque part aussi les initiateurs.
 
Un lundi sur deux, l’après midi, le Cercle Culturel Yiddish reçoit sur un thème donné, avec thé, café et pâtisseries, des personnes d’un âge certain, la plupart survivantes de la Shoah, et en alternance, une fois sur deux, le Cercle Culture et Judaïsme reçoit toujours les mêmes personnes survivantes, mais avec en plus leurs enfants et petits enfants. Ces activités se déroulent en français, ce qui élargit le cercle des personnes intéressées, de plus en plus nombreuses. Le Farband participe régulièrement au Festival des Cultures Juives, et avec Anima & Cie aux Journées Européennes de la Culture et du Patrimoine Juifs.
 
Le Farband organise chaque année une soirée ‘’Paysekhik’’ au milieu de la semaine de Pessah qui réunit quelques 40 personnes et chaque mois depuis septembre dernier un repas shabbatique, nous sommes partenaires du Service Passerelles du FSJU pour le Bel Eté au mois d’aout.
 
Enfin nous attribuons chaque année le premier Prix institué après la guerre dans la communauté pour honorer une personnalité qui a œuvré pour la culture yiddish « le Prix Yidel Korman ». Nous participons activement à la Commémoration des fusillés du Mont Valérien,  et surtout, nous organisons la Commémoration annuelle de Yizkor au Cimetière Parisien de Bagneux, à la Mémoire des Victimes de la Shoah, de ceux qui sont tombés pour la liberté , et de ceux qui sont tombé pour l’existence de l’Etat d’Israël.
 
Président : H. Henry Battner
Premier Vice-président : Fernand Zerbib
Vice-président : Franck Gempek
Secrétaire Général : Pierre Topiol
Trésorier : André Rozen
 
Création prochaine d’un site « FARBAND – Union des Sociétés Juives de France »                    
                                                                                      
 

Nos réseaux sociaux en direct

#GUEST – Les Amis du Crif vous donnent rendez-vous pour une conférence-débat sur le thème :

"Quel avenir pour le paysage politique français ?"

Animée par Dominique De Montvalon avec nos invités :

Dominique Reynié,
Professeur de Sciences politiques à SciencePo, Directeur de Fondapol

Pascal Perrineau,
Professeur des universités,
Président des Alumni et Responsable du programme Vie politique à SciencesPo Cevipof

Brice Teinturier,
Directeur général délégué d'Ipsos France

Save the date : lundi 23 janvier 2017 de 19h30 à 22h à l'hôtel InterContinental Paris Le Grand, 2 rue Scribe, 75009 Paris.

Réservez vos places : bit.ly/2hRuOTG

#AmisDuCrif

#GUEST – Les Amis du Crif vous donnent rendez-vous pour une conférence-débat sur le thème :

"Quel avenir pour le paysage politique français ?"

Animée par Dominique De Montvalon avec nos invités :

Dominique Reynié,
Professeur de Sciences politiques à SciencePo, Directeur de Fondapol

Pascal Perrineau,
Professeur des universités,
Président des Alumni et Responsable du programme Vie politique à SciencesPo Cevipof

Brice Teinturier,
Directeur général délégué d'Ipsos France

Save the date : lundi 23 janvier 2017 de 19h30 à 22h à l'hôtel InterContinental Paris Le Grand, 2 rue Scribe, 75009 Paris.

Réservez vos places : bit.ly/2hRuOTG

#AmisDuCrif

#Guest - Brice Teinturier et la « demande de libéralisation du système »

Directeur général délégué d'Ipsos France, Brice Teinturier sera l’un de nos invités le 23 janvier prochain à notre soirée conférence-débat.

Brice Teinturier s’est exprimé suite à la primaire de la droite sur les dynamiques de campagne de deux candidats à la présidentielle se réclamant du libéralisme, François Fillon et Emmanuel Macron.

- François Fillon, la rupture libérale et les Français :

B.T : Le discours économique libéral de François Fillon est massivement approuvé par le corps électoral ayant participé à la primaire de la droite. Et même au-delà : il y a une évolution très nette de l’opinion des sympathisants de droite. C’est une demande en faveur d’une moindre régulation de l’économie par l’Etat, d’une débureaucratisation et d’une libéralisation du système. Il s’agit d’un mouvement progressif : les Français souhaitent qu’il y ait moins de fonctionnaires, qu’on laisse plus de libertés aux entreprises et qu’on enlève un certain nombre de normes. Ils ont le sentiment qu’ils ont souvent, en tant que citoyens, les bonnes solutions mais que le système politique les bloque. (…)

- Le vrai défi d’Emmanuel Macron :

B.T : La situation d’Emmanuel Macron est plus compliquée que celle de François Fillon. Il faut d’abord dire que sa dynamique n’est pas une bulle médiatique. Son émergence a des ressorts profonds. On aurait tort de déduire du succès de François Fillon que la demande de renouvellement politique dans ce pays n’est pas aussi puissante qu’on avait pu l’imaginer ; ce serait une grave erreur. Il y a une exaspération très forte depuis au moins trois ans. (…)

Pour l’intégralité de l’article @lemonde : bit.ly/2jeCuAW

Pour réservez vos places à l’occasion de la prochaine soirée des#AmisDuCrif c’est ici : bit.ly/2hRuOTG

Le parrain de la musique électronique jouera pour la première fois en Israël et veut attirer l’attention sur l’état de la mer Morte

Yossi Sheli représentera l'Etat hébreu dans ce pays d'Amérique latine - israel, Brésil

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.