Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Luttons ensemble contre le racisme et la haine

12 Juin 2020 | 89 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Pages

Actualité

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Pages

Antisémitisme

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Dimanche 12 janvier 2020, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. À l'issue de cette journée, je me suis exprimé devant les participants. Voici les quelques mots prononcés.

 

 

Pages

Opinion

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Depuis le drame de Minneapolis, une onde de choc traverse la planète. Partout, les images de cet assassinat ont réveillé les consciences. Partout, le problème du racisme et des bavures policières s’est posé.

Ces réactions, au demeurant saines, se sont malheureusement vite retrouvées récupérées, dévoyées et détournées de leur sens premier.

Nous avons pu ainsi voir le combat légitime et indispensable contre le racisme, se transformer en lutte raciale, en mise en accusation de toute la police et en appel à la révolte.

Oui il y a du racisme et de l’antisémitisme en France, notre communauté sait de quoi elle parle pour en avoir payé le prix, mais, la France n’est pas un pays raciste.

Oui, il existe des hommes et des femmes qui par leur comportement déshonorent l’uniforme qu’ils portent.

Mais la police et l’immense majorité de ceux qui y servent, restent et demeurent un rempart contre la violence, le désordre et le fanatisme.

Depuis prés de 15 jours, nous assistons à une récupération lamentable et dangereuse du meurtre de Georges Floyd.

Des « artistes » insultent la République et s’érigent en porte paroles. 

L’extrême droite profitant des débordements, revêt son costume de chevalier blanc luttant contre l’envahisseur. 

L’extrême gauche toujours à l’affût d’une cause à récupérer qui pourrait lui rapporter des voix, s’allie à tous les appels à la désobéissance et à la révolte.

Aujourd’hui il y a danger !

Les scènes caricaturales de demande de pardon,  les demandes d’interdiction de films, les dégradations et demandes de déboulonnement de statues montrent le danger de la racialisation de la situation actuelle.

Nous ne pouvons et ne devons rester sans réaction face à ce danger.

L’histoire dramatique et honteuse de l’esclavage des noirs, le racisme, la ségrégation, l’antisémitisme doivent être l’affaire de tous. Elle n’est pas celle de deux couleurs qui s’affrontent. 

La victoire contre ces fléaux a tout au long de l’histoire trouvé des défenseurs de toutes origines et de toute religions

Cette victoire indispensable ne pourrait être obtenue par la division et la stigmatisation.

L’Humanité ne sera sauvée que par les hommes et les femmes de toutes origines et couleurs qui décideront ensemble de faire de cette lutte contre les Haines, leur Combat. Les déclarations délirantes de haine de Assa Traoré sont plus des appels au chaos qu’à la justice. 

Il est urgent de remettre la République et ses valeurs au centre de notre réflexion et de notre action. Je ne connais rien de mieux et de plus fort pour nous  protéger des fossoyeurs et vautours qui rôdent, se nourrissent des drames et attendent que la République mette un genou à terre. 

Je ne suis ni noir ni blanc ni jaune ni rouge, lorsqu’on maltraite, humilie, blesse ou assassine un homme, une femme ou un enfant pour ce qu’il est. Je suis un être humain tout simplement. Riche de mes valeurs juives et républicaines.

Oui il y a danger car ce combat est le nôtre. 

Qui plus que le juif connaît les dangers de la haine. Les juifs dont les millions de morts sont les témoins de ce que peut être la barbarie Les juifs si souvent les victimes directes ou collatérales de ces Haines que l’on voit ressurgir et qui rongent notre société aujourd’hui

Aujourd’hui plus que jamais : je suis Juif Francais, je suis un Citoyen du Monde, je suis Noir, je suis Blanc,  je suis Jaune, je suis Rouge.

Aujourd’hui, comme hier, je vais me dresser contre tous les Racistes, les Antisemites, les Homophobes, les Sexistes, les fascistes de l’extrême-droite et de l’extrême gauche, les terroristes, les fanatiques et tous les Populistes : Contre les ennemis de la Liberté, l’Egalité et la Fraternité 

 

Gil Taïeb 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs - 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.