Blog du Crif - Noé, reviens !

11 Octobre 2018 | 121 vue(s)
Catégorie(s) :
France

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Par Chloé Blum

Portrait de Invité
Blog du Crif - Noé, reviens !
|
11 Octobre 2018
Catégorie : France, Opinion

Pages

Opinion

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Par Chloé Blum

Portrait de Invité
Blog du Crif - Noé, reviens !
|
11 Octobre 2018
Catégorie : France, Opinion

Pages

Ces quelques lignes nous ont été envoyées par Marc Lévy, notre délégué du Crif en Israël

lI n’est pas dans mes habitudes de me reférer à la Bible , mais l’histoire de Noé - qui sera lue dans les synagogues du monde entier ce Shabbat - nous donne à penser : le réchauffement climatique provoquera une montée du niveau des mers catastrophique pour les populations côtières.

La construction de l’Arche par Noé a duré près d’un siècle afin que ses contemporains prennent conscience de la nécessité de changer de comportement.

Selon le rapport des experts de l’ONU nous disposons de beaucoup moins de temps !

L’Appel lancé par le Secrétaire Général de l’ONU est précis :

                « Si nous ne changeons pas de cap d’ici 2020 nous risquons de rater le moment où nous pouvons éviter une accélération du changement climatique. Il n’y a plus de temps à perdre alors que la férocité des incendies et des vagues de chaleur de cet été le montrent. Le monde change sous nos yeux. Nous nous approchons du bord du gouffre. Il n’est pas trop tard pour changer de cap mais chaque jour qui passe signifie que le monde se réchauffe un peu plus et que le coût de notre inaction augmente. Chaque jour où nous ne parvenons pas à agir est un jour ou nous nous approchons un peu du destin qu’aucun d’entre nous ne souhaite ; un destin qui résonnera à travers les générations dans les dommages causés à l’humanité et à la vie sur terre. »

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.