Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

Blog du Crif - Pour l'État d'Israël, par Gil Taieb

10 Mai 2019 | 111 vue(s)
Catégorie(s) :
Israël

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

Pages

Ces deux dernières semaines ont été marquées par tant d’événements.

Alors que l’on honorait la mémoire de nos frères et sœurs disparus, lors du Yom à Shoah, Israël s’est retrouvé sous les tirs assassins des terroristes du Hamas.

630 roquettes sont tombées sur la population sud d’Israël, plongeant des centaines de milliers d’Israéliens dans l’horreur.

Pendant 48 heures, la guerre était aux portes d’Israël. Une guerre imposée par les terroristes de Gaza. Une guerre qui a rajouté quatre noms de plus à la déjà trop long liste des victimes israéliennes. 

Une guerre de justesse évitée suite à une réplique Israélienne forte et à des négociations qui, une fois encore, nous laisseront un goût amer et une liste de questions sans réponse.

Pour Israël chaque Vie compte et c’est la grande différence avec ses dirigeants ennemis.

Aussi, chaque décision engage toute la nations. Souhaitons simplement que les décisions prises soient les bonnes et qu’Israel restera maître de son destin.

Ce destin, qui, dans la même semaine, nous a fait nous souvenir de tous ceux, soldats et civils qui ont perdu la vie pour qu’Israël existe et demeure.

Ces 23 741 soldats et plus de 3150 civils dont les noms sont rappelés et les histoires racontées à chaque Yom Azikaron.

Ces 26 891 âmes qui s’ajoutent aux 6 millions de morts lors de la Shoah, et qui nous donnent la force et surtout le devoir de vivre et de continuer à bâtir.

Ces 26 891 âmes qui, ensemble, prient pour Israël et son peuple.

Elles sont, pour le peuple juif, à la fois le prix payé lorsque nous étions un peuple sans terre et abandonné et le prix à payer pour garder cette terre juive qui, il y a 71 ans, a retrouvé ses enfants. En leurs noms, pour eux, pour  la descendance que des millions d’entre eux n’ont pas eue et pour celles que d’autres ont laissée, bâtissons, résistons et soyons forts. À l’image des 12 personnalités qui ont allumé les Torches lors de la cérémonie d’ouverture du Yom Atzmaout,

12 Israéliens,  juifs,  druzes, soldats,  médecins, chercheurs, volontaires ou  handicapés qui par leurs parcours et leur histoires, montrent la grandeur et la richesse de ce peuple. 

Comme eux, soyons unis avec nos différences. 

« Pour la Gloire de l’État d’Israël » 

«Le Tiferet Médina Israël »

 

Bon anniversaire à l’État d’israël ! 

Gil Taieb 

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs - 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.