Francis Kalifat

Président

Edito - Match RC Strasbourg-Maccabi Haifa FC : un arrêté préfectoral qui inquiète et qui dérange

25 Juillet 2019 | 22 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le parcours d'une ancienne E.I. !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

 

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Pages

Actualité
Portrait de Gil Taïeb
Blog du Crif - Hors Normes
|
18 Octobre 2019
Catégorie : Actualité

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Israël

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

Pages

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

Editorial du 25 juillet 2019

Match RC Strasbourg-Maccabi Haifa FC : un arrêté préfectoral qui inquiète et qui dérange...

Les forces de sécurité de la République ont pour mission de garantir les libertés individuelles et collectives, de maintenir l'ordre public et de protéger les personnes et les biens. Ces missions sont parfois difficiles et sont souvent effectuées dans des conditions tendues.

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est, reconnaissant que "certains supporters sont politisés ou identifiés comme à l'origine de manifestations d'antisémitisme", et précisant que les supporters du Maccabi Haïfa FC sont limités à 600 parmi les 27000 spectateurs attendus, a, dans un premier temps, publié ce matin un arrêté pour assurer l'ordre public :

  • "Interdit à toute personnes se prévalant de la qualité de supporter du Maccabi Haïfa, ou se comportant comme tel, de circuler ou de stationner sur la voie publique sur les voies et périmètres (définis ensuite)
  • Les supporters du Maccabi Haïfa FC se rendant au stade de la Meinau doivent se présenter au guichet "visiteurs" … sans signe ostentatoire.
  • Est interdit la possession et le transport de tout drapeau national ainsi que de banderole n'ayant pas de lien avec la compétition sportive."

Aucun mot dans cet arrêté des appels à boycotter le match publiés sur tous les sites soutenant le mouvement BDS et la dé-légitimation d'Israël, aucun mot concernant l'interdiction de stade de ces "supporters politisés ou identifiés comme à l'origine de manifestations d'antisémitisme" (on peut supposer que ce ne sont pas les supporters du Maccabi Haïfa FC).

Cet arrêté préfectoral donne le sentiment qu’au lieu de protéger l’ensemble des spectateurs et supporters, le préfet du bas Rhin cède de fait aux intimidations de groupuscules appelant à la violence et fait le choix de rendre invisibles les éventuelles victimes d’agressions antisémites ou anti israéliennes. Les activistes et les sites pro-BDS s'en réjouissent d'ailleurs.

J'ai exprimé au Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur et au Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin ma totale incompréhension de cette décision. Je leur ai fait part de la colère et de l'inquiétude grandissante des Français juifs quant à la lutte effective contre les mouvements qui relaient avec obstination et obsession la haine et la dé-légitimation d’Israël, appellent au boycott et dont on connait la responsabilité dans la montée de l'antisémitisme dans notre pays.

Le Directeur de Cabinet du Préfet m'a informé qu'un nouvel arrêté serait publié dans l'après-midi, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

Francis Kalifat, Président du Crif

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.