Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

LES STADES ET LE DATA

25 Mai 2016 | 2 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le parcours d'une ancienne E.I. !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

 

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Découvrez ma lecture du livre de Ginette Kolinka, "Retour à Birkenau".

Pages

Marc Perelman, auteur d'un livre percutant sur le passé trouble du célèbre architecte Le Corbusier, est aussi un spécialiste des excès du monde du football et, en général, des stades. Dans un petit ouvrage bien documenté, il se penche sur l'influence des "data" sur le public.

 

 

SMART STADIUM

Le stade numérique du spectacle sportif

par Marc Perelman (*)

 

 

C'est grâce à Marc Perelman, pour une bonne part, que le public français a pu découvrir, l'an dernier, la face cachée de Le Corbusier, grand architecte devant l'Éternel, mais aussi, pétainiste, admirateur d'Hitler et ennemi des Juifs (1).

La grande « passion » de cet auteur reste néanmoins le football. Une passion qui tourne à la haine comme on a pu le noter par exemple dans le livre écrit avec Jean-Marie Brohm : « Le football, une peste émotionnelle » (2).

Avec le court recueil qu'il vient de publier, Marc Perelman se lance dans une enquête d'un nouveau genre en nous montrant, nombreux exemples à l'appui, comment les stades ont aujourd'hui intégré les technologies numériques les plus sophistiquées. N'hésitant pas à parler de « démence financière » et d' « aberration technologique », l'auteur nous décrit un monde envahi par les écrans de toutes tailles, les smartphones et les tablettes, les portables et la Wi-Fi., le hashtag et Twitter. Dès lors, les spectateurs connectés, ne sont plus que des pions au service de la société de consommation.

On va tout droit vers le stade virtuel, un e-stade pour un e-sport.

Le constat de l'auteur est inquiétant : dans un monde sans projet, le stade devient l'apothéose d'un projet technologique, entraînant un caractère asservissant du sport de compétition et pulvérisant la conscience des individus.

Avec le « stade du business » et la volonté de « monétiser les stades », une nouvelle servitude est en marche. Angoissant .

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions L' Échappée. 2ème trimestre 2016. 96 pages. 9 euros.

  1. « Le Corbusier. Une froide vision du monde ». Éditions Michalon, 2015. Voir notre recension dans la Newsletter datée du 05-06-2015.

  2. Éditions Gallimard, 2006. Voir notre recension dans la Newsletter en date du 13-06-2006

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.