Communiqués de presse
|
Publié le 27 Février 2018

#Crif #SarahHalimi - Le caractère antisémite enfin retenu dans le meurtre de Sarah Halimi

Le Crif salue avec satisfaction et soulagement la décision de la juge d'instruction de retenir la circonstance aggravante d'antisémitisme dans l'assassinat de Sarah Halimi.

Communiqué de presse du Crif du 27 février 2018 - L’antisémitisme retenu dans le meurtre de Sarah Halimi

Le Crif salue avec satisfaction et soulagement la décision de la juge d'instruction de retenir la circonstance aggravante d'antisémitisme dans l'assassinat de Sarah Halimi.

Nos premières pensées vont aux enfants et à la famille de Sarah Halimi qui vont pouvoir enfin commencer un long et difficile travail de deuil.

Pour Francis Kalifat, Président du Crif, "le procès à venir doit aussi être celui de l'antisémitisme islamiste qui a tué a plusieurs reprises ces dernières années en France."

Le Crif se constituera partie civile dès demain pour cette nouvelle étape du procès.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.