Communiqués de presse
|
Publié le 1 Février 2016

Eric Woerth : "Toulouse n'était pas un attentat"

Le Crif a condamné les propos tenus le jeudi 28 janvier par Eric Woerth

Dans un débat face à Florian Philippot sur iTélé, Eric Woerth a estimé que les assassinats des militaires à Montauban et du professeur et des 3 enfants à l'école Ozar Hatorah de Toulouse "n'étaient pas des attentats mais le crime d'un furieux". L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a déclenché une véritable vague d'indignation dans la presse et sur les réseaux sociaux, et des "excuses publiques" lui ont été réclamées. 
 
Suite à ces propos, le Président du Crif Roger Cukierman s'est entretenu avec Eric Woerth samedi soir et le Crif a publié le communiqué ci-dessous.  Franck Touboul, Président du Crif Toulouse Midi-Pyrénées s'est également entretenu avec Eric Woerth dimanche.
 
 
Communiqué du Crif : 
 
Le CRIF condamne les propos tenus le jeudi 28 janvier par Eric Woerth refusant de reconnaître le caractère terroriste des tueries de Toulouse et Montauban en 2012.
 
M. Eric Woerth a cru bon de reprendre sur Itélé le jeudi 28 janvier la thèse du “loup solitaire” à propos des atrocités commises par le sinistre Merah en 2012 à Toulouse et Montauban contre des Juifs dont des enfants et contre des militaires.
 
Cette assertion est scandaleuse. L’enquête judiciaire a démontré qu’il s’agissait bien d’attentats terroristes. Les assassinats commis ont été planifiés et soigneusement conçus par une organisation terroriste. Les cibles n’ont pas été choisies par hasard. Un soutien logistique lui a fourni les moyens nécessaires.
 
M. Woerth s’engage dans une voie dangereuse qui invite au déni
et risque d’être utilisée à des fins de propagande par ceux qui soutiennent le djihadisme.
 
Le CRIF condamne fermement les propos de M. Woerth. Le débat public ne permet pas tout, ni n’excuse d’aussi grossières contre vérités.
 
Communiqué du Crif Toulouse Midi-Pyrénées :
 

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.