Communiqués de presse
|
Publié le 2 Août 2015

Indignation et émotion après l'attaque qui a coûté la vie à un enfant palestinien

Le CRIF rappelle son engagement continu pour le processus de paix dans la région.

Le CRIF exprime sa vive condamnation de l'attaque qui a coûté la vie à Ali, un bébé palestinien de 18 mois, dans la nuit du 30 au 31 juillet 2015 dans le village de Douma, près de Naplouse.
 
Le CRIF exprime par ailleurs ses vœux de rétablissement à ses parents et son frère, également blessés lors de l'incendie et actuellement soignés en Israël.
 
Le CRIF a toujours dénoncé, quels qu'en soient les auteurs, toute violence terroriste dans la région, qui ne vise qu'à attiser la haine entre les populations israéliennes et palestiniennes.  
 
Les auteurs de cet attentat vont de manière absolue à l'encontre des valeurs juives d'humanisme et des principes de toute société démocratique.
 
Le CRIF salue la mobilisation de la société et de la classe politique israéliennes pour condamner sans ambiguïté cette attaque. 
 
Il rappelle son engagement continu pour le processus de paix dans la région devant permettre à deux États de vivre côte à côte, en paix et en sécurité.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.