Communiqués de presse
|
Publié le 14 Juillet 2014

Le CRIF dénonce les attaques violentes des synagogues à Paris et demande l'interdiction de manifestations en faveur du Hamas

À la suite des attaques violentes des synagogues de la rue de la Roquette et de la rue des Tournelles, le CRIF demande l'interdiction des manifestations en faveur du Hamas.

Le CRIF dénonce l'attaque violente des synagogues de la rue de la Roquette et de la rue des Tournelles qui a eu lieu dimanche 13 juillet à l'issue de la manifestation pro-palestinienne en faveur du Hamas. Ces synagogues ont été prises d'assaut par des groupes nombreux et haineux proférant des slogans antisémites.  Ces débordements ne sont pas tolérables, ils mettent en péril la sécurité voire même la vie des juifs de France.

Le CRIF demande aux autorités françaises un très important renforcement de la sécurité des lieux communautaires, l'interdiction des manifestations, de rassemblements ostensiblement violents et radicaux qui représentent un trouble à l'ordre public, dont notamment celui qui doit avoir lieu samedi prochain à Paris.

Le CRIF demande la dissolution des groupes qui ont appelé à l'agression de juifs et une sévérité exemplaire envers les auteurs des exactions commises.

Le CRIF estime que la situation se dégrade dangereusement, le pire aurait pu arriver.

De tels événements peuvent à nouveau se reproduire dès demain.

Des mesures fortes et exemplaires doivent être prises dans les plus brefs délais pour mettre fin à cette sauvagerie antisémite. 

Nos réseaux sociaux en direct

Menant une délégation de doyens d’universités, la responsable de l’éducation Stefania Giannini raille le BDS aux célébrations de la Fête de la République italienne

#CULTURE - Aujourd'hui, le Ccj Montpellier (Centre Culturel et Communautaire Juif de #Montpellier) célèbre la journée de #Jérusalem sur le thème "Si Jérusalem m’était conté".

Sia arrive cet été en Israël pour la première fois !
#BDSFail
#StopBoycott

Pour la première fois, une école primaire près de la bande de Gaza produit son électricité.

#CultureJ - Le 14 février 1349, deux-mille juifs de Strasbourg - hommes, femmes et enfants - sont traînés au cimetière de la ville et brûlés vifs sur un immense bûcher. La peste noire vient de s'abattre sur l'Europe, et à une époque où on ne sait rien des bactéries, les coupables sont tout trouvés : les juifs !

Ailleurs en Europe, tout au long du moyen-âge, les juifs sont accusés d'empoisonner les puits, et rien n'empêche les massacres, pas même une bulle du pape.

Les progrès de la médecine ont effacé cette calomnie... Enfin presque : quelqu'un a trouvé le moyen de la répéter hier devant le Parlement européen (http://f24.my/292jmzZ)... Plus sur le pogrom de Strasbourg : http://bit.ly/28SNOL3. Bon week-end / shabbat shalom !

#ACTU - L'association des Amis du Crif pense fort aujourd'hui à son ami Hubert Allouche, président du Crif Languedoc-Roussillon qui s'est éteint ce matin. Un mensch.

#MémoireJ - C'est avec une immense tristesse que nous vous faisons part du décès d'Hubert Allouche, Président du Crif Languedoc-Roussillon. Hubert Allouche était un militant de longue date du Crif. Toutes nos pensées vont vers lui. Nous sommes de tout cœur avec sa famille.

Francis Kalifat, Président élu du Crif, a adressé ces mots : "Je suis atterré par la disparition d'Hubert. Le Crif est en deuil. Il vient de perdre un militant infatigable et déterminé qui a mené jusqu'au bout à Montpellier et dans la région un combat incessant pour la défense de la communauté juive et pour Israël."

Le Crif perd un grand Président régional, et moi je perds un ami. A sa femme, à ses enfants et à tous ses proches, j'adresse mes condoléances attristées et toutes mes pensées.

Hubert restera un exemple pour nous tous. Que sa mémoire soit bénie."

> Notre hommage sur le site du Crif : http://bit.ly/28Rzf9O

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.