Communiqués de presse
|
Publié le 17 Décembre 2014

Le CRIF dit non à la tournée de la haine

La proposition du groupe FIMALAC de reverser les dividendes de la tournée de Dieudonné à des organisations anti racistes est inappropriée car il ne s’agit pas d’un problème financier. Les entreprises qui contribuent à la propagation des messages haineux de Dieudonné contreviennent à la morale publique. Selon Roger Cukierman, Président du CRIF : « Il serait obscène que des associations anti racistes reçoivent des fonds provenant de la tournée d’un multi récidiviste condamné pour incitation à la haine raciale et dont la place n’est pas dans des salles régies par des concessions de service public. » Le groupe FIMALAC et les autres exploitants de salle montreraient qu’ils ont le sens de l’intérêt général  en renonçant à la programmation des manifestations de Dieudonné. 

.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.