Communiqués de presse
|
Publié le 16 Juillet 2014

Une description inexacte et dangereuse des attaques des synagogues par certains médias

Paris, 15 juillet 2014

Le CRIF conteste la description faite par certains médias des attaques perpétrées ce week-end contre les synagogues de la rue des Tournelles et de la Roquette, mais aussi contre celle qui a eu lieu à Belleville samedi dernier et qui a nécessité que les fidèles présents soient évacués à la hâte afin d’éviter d’être agressés.

Ces attaques sont présentées comme des heurts intercommunautaires alors que dans les faits, il s'agit d'actions antisémites, haineuses, violentes et unilatérales, émanant de mouvements pro-palestiniens et islamistes.

Les jeunes juifs présents devant la synagogue de la rue de la Roquette n'ont fait que protéger les personnes participant à une réunion à l’intérieur alors même que des dizaines de manifestants tentaient d'y pénétrer avec des barres de fer, des manches de pioche et des sacs à dos remplis de projectiles très dangereux.

Les forces de l'ordre prévenues le matin même n'étaient pas suffisantes pour repousser les assaillants bien trop nombreux et il s'en est fallu de très peu pour qu'il n'y ait pas davantage de blessés.

De plus ces heurts sont présentés par certains médias comme le prolongement du conflit entre  Israël et le Hamas, légitimant ainsi l'idée d'une importation normale de celui-ci en France.

Cet effet de miroir privilégié par certains médias est inexact et très dangereux puisqu’il justifie finalement d’inévitables dommages collatéraux dans notre pays.

C'est ignorer que ces attaques contre des lieux juifs se succèdent chaque semaine depuis très longtemps afin de terroriser les Juifs de France et les agresser parfois physiquement.

Des groupuscules organisés sont à l'œuvre pour créer ce climat de violence malsain.

Ils doivent être démantelés le plus rapidement et leurs manifestations qui sont autant d'appels à la haine doivent être interdites par les autorités sauf à laisser la situation s'envenimer et ne plus être contrôlable.

Nos réseaux sociaux en direct

#GUEST – Les Amis du Crif vous donnent rendez-vous pour une conférence-débat sur le thème :

"Quel avenir pour le paysage politique français ?"

Animée par Dominique De Montvalon avec nos invités :

Dominique Reynié,
Professeur de Sciences politiques à SciencePo, Directeur de Fondapol

Pascal Perrineau,
Professeur des universités,
Président des Alumni et Responsable du programme Vie politique à SciencesPo Cevipof

Brice Teinturier,
Directeur général délégué d'Ipsos France

Save the date : lundi 23 janvier 2017 de 19h30 à 22h à l'hôtel InterContinental Paris Le Grand, 2 rue Scribe, 75009 Paris.

Réservez vos places : bit.ly/2hRuOTG

#AmisDuCrif

#GUEST – Les Amis du Crif vous donnent rendez-vous pour une conférence-débat sur le thème :

"Quel avenir pour le paysage politique français ?"

Animée par Dominique De Montvalon avec nos invités :

Dominique Reynié,
Professeur de Sciences politiques à SciencePo, Directeur de Fondapol

Pascal Perrineau,
Professeur des universités,
Président des Alumni et Responsable du programme Vie politique à SciencesPo Cevipof

Brice Teinturier,
Directeur général délégué d'Ipsos France

Save the date : lundi 23 janvier 2017 de 19h30 à 22h à l'hôtel InterContinental Paris Le Grand, 2 rue Scribe, 75009 Paris.

Réservez vos places : bit.ly/2hRuOTG

#AmisDuCrif

#Guest - Brice Teinturier et la « demande de libéralisation du système »

Directeur général délégué d'Ipsos France, Brice Teinturier sera l’un de nos invités le 23 janvier prochain à notre soirée conférence-débat.

Brice Teinturier s’est exprimé suite à la primaire de la droite sur les dynamiques de campagne de deux candidats à la présidentielle se réclamant du libéralisme, François Fillon et Emmanuel Macron.

- François Fillon, la rupture libérale et les Français :

B.T : Le discours économique libéral de François Fillon est massivement approuvé par le corps électoral ayant participé à la primaire de la droite. Et même au-delà : il y a une évolution très nette de l’opinion des sympathisants de droite. C’est une demande en faveur d’une moindre régulation de l’économie par l’Etat, d’une débureaucratisation et d’une libéralisation du système. Il s’agit d’un mouvement progressif : les Français souhaitent qu’il y ait moins de fonctionnaires, qu’on laisse plus de libertés aux entreprises et qu’on enlève un certain nombre de normes. Ils ont le sentiment qu’ils ont souvent, en tant que citoyens, les bonnes solutions mais que le système politique les bloque. (…)

- Le vrai défi d’Emmanuel Macron :

B.T : La situation d’Emmanuel Macron est plus compliquée que celle de François Fillon. Il faut d’abord dire que sa dynamique n’est pas une bulle médiatique. Son émergence a des ressorts profonds. On aurait tort de déduire du succès de François Fillon que la demande de renouvellement politique dans ce pays n’est pas aussi puissante qu’on avait pu l’imaginer ; ce serait une grave erreur. Il y a une exaspération très forte depuis au moins trois ans. (…)

Pour l’intégralité de l’article @lemonde : bit.ly/2jeCuAW

Pour réservez vos places à l’occasion de la prochaine soirée des#AmisDuCrif c’est ici : bit.ly/2hRuOTG

Le parrain de la musique électronique jouera pour la première fois en Israël et veut attirer l’attention sur l’état de la mer Morte

Yossi Sheli représentera l'Etat hébreu dans ce pays d'Amérique latine - israel, Brésil

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.