Communiqués de presse

Communiqués de presse
|
Publié le 11 Janvier 2021

Communiqué du Crif - Deliveroo : entretien du président du Crif avec la Directrice générale

Suite aux informations concernant le comportement antisémite d'un livreur partenaire Deliveroo, le président du Crif Francis Kalifat a souhaité s'entretenir avec la Directrice générale de Deliveroo en France.
Communiqués de presse
|
Publié le 14 Décembre 2020

Communiqué du Crif - Le Crif salue l'établissement de relations diplomatiques entre Israël et le Maroc

Pour Francis Kalifat, président du Crif : "Cette annonce est une excellente nouvelle pour tous ceux qui ont à coeur la paix au Moyen-Orient."
Communiqués de presse
|
Publié le 24 Août 2020

Communiqué du Crif - Le Crif salue la fermeture de la page Facebook et du compte Instagram Dieudonné officiel

Le 3 août 2020, Facebook a annoncé la suppression de la page de Dieudonné, ainsi que celle de son compte Instagram, pour "discours de haine". Le Crif a accueilli avec satisfaction cette décision. Depuis, le réseau social TikTok a également annoncé la fermeture du compte de Dieudonné sur sa plateforme. Le combat contre la haine sur Internet continue.
Communiqués de presse
|
Publié le 15 Juin 2020

Communiqué du Crif - Le Crif dénonce avec fermeté les cris antisémites proférés lors de la manifestation tenue samedi après-midi

Au cours de la manifestation tenue samedi après-midi place de la République à Paris, ont été proférés des cris de "Sales juifs", enregistrés et diffusés sur les réseaux sociaux.
Communiqués de presse
|
Publié le 12 Juin 2020

Communiqué du Crif - La Cour européenne des droits de l’homme justifie le boycott d’Israël !

Jeudi 11 juin, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné la France dans une affaire d'appels au boycott de produits israéliens. Dans cette affaire, des militants avaient été condamnés pour incitation à la discrimination économique envers des personnes en raison de leur appartenance à une nation. Cette décision de la CEDH vient contredire la jurisprudence de la Cour de cassation. Le Crif regrette cette décision.
Communiqués de presse
|
Publié le 21 Février 2020

Communiqué du Crif - Le Crif publie les premiers résultats de l'Observatoire de l'antisémitisme en ligne

Il y a plusieurs mois, afin d'obtenir un panorama plus complet de l'état de l'antisémitisme en France, le Président du Crif Francis Kalifat avait annoncé la mise en place d'un Observatoire de la haine sur Internet. Le Crif publie aujourd'hui les premières analyses de l'étude.
Communiqués de presse
|
Publié le 19 Décembre 2019

Crif - Communiqué du Crif : L'assassin de Sarah Halimi déclaré irresponsable

La Cour d'Appel de Paris a annoncé aujourd'hui conclure à l'irresponsabilité pénale de l'assassin de Sarah Halimi. Le Crif exprime sa consternation et son indignation.
Communiqués de presse
|
Publié le 17 Décembre 2019

Décembre 2019 - Communiqué du Crif suite aux propos nauséeux de M. Mélenchon

Pour Francis Kalifat, Président du Crif, "les propos inadmissibles d'un Mélenchon à la dérive avide de visibilité médiatique sont inspirés d'une rhétorique vichyste du complot juif. Doriot serait-il le nouveau mentor de Mélenchon ?"
Communiqués de presse
|
Publié le 4 Décembre 2019

Communiqué du Crif - Adoption par l’Assemblée nationale de la définition de l’IHRA

Mardi 3 décembre, la proposition de résolution visant à lutter contre l'antisémitisme en adoptant la définition de l’IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance), a été votée par l'Assemblée nationale. Le Crif salue cette décision.
Communiqués de presse
|
Publié le 10 Octobre 2019

Octobre 2019 - Communiqué du Crif suite à l'attaque antisémite à Halle

Pour Francis Kalifat, Président du Crif, "les deux attentats perpétrés en une semaine en France et en Allemagne démontrent les dangers des extrémistes."
Articles les plus lus cette semaine

Fil d’actualité

Nicolas Weill, journaliste au Monde: « Le vent qui passe a quelque chose de glacial. Et le sentiment de solitude des Juifs va croissant. »

|
18 Mars 2003
Question : Vous venez de publier « Une histoire personnelle de l’antisémitisme » (Editions Robert Laffont, 2003). Vous prévenez le lecteur que ce livre a moins pour objet d’expliquer la genèse de l’antisémitisme contemporain que d’en proposer un « état des lieux » correspondant à ce que vous avez pu observer, de la fin des années 70 à aujourd’hui. Le lecteur suit donc votre cheminement tout au long de ces années ; vos interrogations, vos doutes, vos engagements respectifs. Pourquoi avez-vous tenu à personnaliser le récit que vous faîtes de ces trente dernières années ?

La réponse de Dominique Vidal appelle de ma part les observations suivantes :

|
10 Mars 2003
1) Tout d’abord je prends acte – avec une certaine surprise – de la franchise de Dominique Vidal. Le rédacteur en chef adjoint du Monde Diplomatique reconnaît publiquement qu’il se fait un devoir de ne jamais expliquer à ses lecteurs, de manière claire, précise et honnête, quelles sont les thèses et les positions du Likoud sur la question du conflit israélo-palestinien. En quelques mots, Dominique a tout dit et a révélé sa conception stalinienne de l’information. Je l’accorde à Monsieur Vidal, il est beaucoup plus pratique d’instruire le procès d’une personne à qui on a interdit par avance la parole. C’est une technique très efficace.

Droit de réponse

|
07 Mars 2003
Rédacteur en chef adjoint du Monde diplomatique, mis en cause par Clément Weill-Reynal dans l’entretien ci contre, Dominique Vidal, nous a fait parvenir le droit de réponse suivant.

Clément Weill-Reynal, journaliste* : « On peut s’interroger sur les motivations qui poussent Le Monde Diplomatique, à prendre pour argent comptant tout ce qui vient des Palestiniens. »

|
24 Février 2003
Question : Dominique Vidal publie une série d’articles pour un dossier du Monde diplomatique qui a été publié dans le numéro de décembre 2002 : « Les alliances douteuses des inconditionnels d’Israël. Au nom du combat contre l’antisémitisme. » Dominique Vidal se demande si l’on peut critiquer la politique palestinienne du gouvernement Israélien et lui opposer les principes du droit international sans passer pour antisémite. Sur ce point précis, que pensez-vous de son questionnement ?

Yves Ternon, historien : « Le fait qu’une forte majorité de la population turque se soit prononcée en faveur d’un parti islamiste – même si celui-ci s’affirme modéré, ce qui est, pour le moins, antinomique – traduit une accélération du processus d’isla

|
03 Février 2003
Question : Vous avez longuement étudié et êtes l’un des plus éminent historien du génocide qui a été perpétré conte les Arméniens en 1917. Vous avez également étudié le génocide qui a été perpétré par les nazis et leurs alliés, contre les Juifs. Comment expliquez-vous que le génocide arménien - contrairement au génocide Juif - ne soit toujours pas reconnu ? Que ressent la communauté arménienne ?

Frédéric Encel, professeur à l’Ecole Nationale d’Administration : « Saddam Hussein sait fort bien ce qu’il adviendrait de Bagdad – lui compris – en cas d’attaque non conventionnelle sur l’Etat juif… »

|
13 Janvier 2003
Question : De nouveaux attentats viennent d’être perpétrés en Israël. Deux kamikazes palestiniens ont tué au moins 22 autres personnes et fait plus de 100 blessés dimanche dans un endroit très fréquenté du centre de Tel-Aviv, le 5 janvier 2003. Ce double attentat a d’abord été revendiqué par le Jihad islamique et le Hamas puis par les Brigades des martyrs d’Al Aqsa, qui sont liées au Fatah de Yasser Arafat. La chaîne de télévision qatarie Al-Djazira a diffusé un communiqué signé par ce groupe et a précisé que les kamikazes sont originaires de Naplouse. Comment expliquez-vous cette recrudescence d’attentats toujours plus meurtriers ? Dans un entretien qu’il avait accordé au quotidien belge Le Soir (mardi 31 décembre 2002), Yasser Arafat assurait que le Fatah et le Hamas étaient sur le point de conclure au Caire un accord sur l'arrêt des attentats-suicides. Ils « ont signé la paix des braves », affirmait-il. Quelle stratégie mène Yasser Arafat ? Vous semble-t-il qu’il tente d’empêcher ou à l’inverse d’encourager ou de favoriser le terrorisme ?

Pages

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.