Actualités
|
08 Avril 2022

Actualités des Régions - Crif Bordeaux-Aquitaine : Jour 3 "La république des enfants dans les camps de Theresienstadt"

La dernière des "3 jours pour la mémoire", organisés par le Crif Bordeaux-Aquitaine, sous le thème "La république des enfants dans les camps de Theresienstadt" a eu lieu ce mercredi 6 avril. Débats et conférences sont organisés dans le but de partager et transmettre l’histoire, afin de ne jamais oublier.

Ce mercredi 6 avril a eu lieu la dernière soirée des « 3 jours pour la mémoire » à l’espace Beaulieu à Bordeaux. Cet évènement a été organisé par le Crif Bordeaux-Aquitaine, dans le cadre de ses missions pour la défense de la mémoire de la Shoah et pour la transmission.

La soirée a débuté avec une conférence tenue par Baptiste Cogitoir, réalisateur du film documentaire « La république des enfants dans les camps de Theresienstadt » et Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux-Aquitaine.   Le film a ensuite été projeté devant la salle pleine. Ce documentaire retrace l’histoire d’Hanuš Hachenburg est déporté en 1942 dans le ghetto juif de Theresienstadt. Là-bas, il participe à l’une des aventures collectives les plus étonnantes de l’histoire des camps nazis : la création du magazine clandestin, Vedem. Dans une chambrée de garçons transformée en république imaginaire autogérée, Hanuš écrit des poèmes d'une incroyable maturité. Le but : résister aux nazis. Le Fantôme de Theresienstadt raconte l’histoire de ce poète disparu et de son œuvre.

S’en est suivi une conférence et un débat tenus par Yoel Cadoux Centner, secrétaire général du cercle Primo Levi, Baptiste Cogitore, réalisateur du documentaire et Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux-Aquitaine. Ensuite, Olivier Escots, adjoint au maire de Bordeaux (chargé du handicap et de la lutte contre les discriminations) a tenu un discours au cours duquel il a annoncé la pose de sept nouveaux pavés de la mémoire à Bordeaux cette année.

Enfin, le Président du Crif Bordeaux-Aquitaine, Albert Massiah a conclu : « Les témoins disparaissent peu à peu.  Maintenant que vous avez assisté à ces différentes conférences et débats, c’est à votre tour d’être les témoins des témoins ». Les « 3 jours pour la mémoire » ont réuni au total plus de 200 personnes.

Mathilde Muschel

Whats-App-Image-2022-04-07-at-10-48-39

Whats-App-Image-2022-04-07-at-10-48-38