Actualités
|
Publié le 26 Novembre 2021

Hanoucca - Le Crif vous souhaite une très belle fête de Hanoucca !

Dimanche soir, les Juifs du monde entier allumeront la première bougie de Hanoucca, appelée aussi fête des lumières ! C'est parti pour 8 jours de festivités (et de beignets) !

Le Crif vous shouhaite une très belle fête de Hanoucca !

 

Que célèbre Hanoucca, la fête des lumières ?

Le mot hébreu Hanoucca signifie "inauguration". En effet, la fête de Hanoucca célèbre l'inauguration du Temple de Jérusalem, à nouveau pur et sanctifié, symbolisé par l'allumage de la Menorah, après avoir été profané par les grecs.

La fête de Hanoucca, également appelé "fête des lumières", commémore aussi un miracle : le miracle de la petite fiole d'huile qui illumina la Menorah du Temple pendant huit jours...

Au IIème siècle avant notre ère, la Judée était gouvernée par les Séleucides (Gréco-Syriens). Le roi des Séleucides, Antiochus IV Epiphane était un tyran qui refusait que les Juifs pratiquent librement leur religion. Il émit une série de décrets terribles à l’encontre du peuple juif. Les rouleaux de la Torah furent confisqués et brûlés, le Temple de Jérusalem profané.

Mais un petit groupe de juifs fidèles, dirigé par Juda Maccabée, vainquit l’une des armées les plus puissantes de la terre, chassa les Grecs du pays, reprit le Temple à Jérusalem et le consacra de nouveau au service de D.ieu.

Lorsque les Juifs voulurent allumer la Menorah à l’intérieur du Temple, ils ne trouvèrent qu’une seule fiole d’huile d’olive n’ayant pas été profanée par les Grecs. Par miracle, l’huile à peine suffisante pour un jour dura huit jours, le temps qu’une nouvelle huile puisse être préparée dans les conditions de pureté rituelle.

Hanoucca commémore ce miracle et, symboliquement, la victoire de la lumière et de l'espoir sur les ténèbres.

Hanoucca est une fête particulière car il s'agit d'une célébration historique et non religieuse. Tout comme Pourim, la fête de Hanoucca n'est pas mentionnée dans la Bible.

 

Les coutumes de Hanoucca

L'allumage de la Hanoukia

Pour célébrer le miracle de la fiole d'huile, la coutume veut que l'on allume une bougie par jour de fête, ce qui fait un total de 8 bougies. L'allumage des bougies se fait donc désormais sur une Hanoukia, un candélabre à 9 branches, la 9ème bougie servant à allumer les 8 autres. Des chants traditionnels sont entonnés par la suite.

Les beignets (soufganyot)

Comme le miracle de Hanoucca impliqua de l’huile, il est de coutume de consommer des aliments frits dans l’huile, tels que les beignets (nature, fourré ou au chocolat, chacun y trouve son goût) ou encore les latkes, les galettes de pommes de terre.

La toupie

Les Grecs interdirent l'enseignement et l'étude de la Torah sous peine de mort ou d'emprisonnement. Malgré tout, les enfants juifs persistèrent : ils voulaient étudier. On posta donc des guetteurs chargés de prévenir de l'arrivée des patrouilles. Dès que l'une d'entre elles était signalée, les enfants cachaient leurs livres et jouaient à la toupies.

Aujourd'hui, les enfants ont pour habitude de jouer avec une toupie. Sur chacun des quatre côtés est inscrite une lettre hébraïque, successivement le noun, guimel, hé et shin : acronyme de la phrase "nes gadol haya sham", "un grand miracle eut lieu là-bas".

Les cadeaux

En réalité, la tradition de Hanoucca n'est pas donner un cadeau en lui-même mais des pièces de monnaie. En effet, ce cadeau récompensait les enfants mais leur permettait aussi de donner à la Tsédaka (charité). Peut-être avez-vous déjà reçu des pièces en chocolat lors de la fête de Hanoucca ? Maintenant vous savez pourquoi.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.