blog
|
21 Novembre 2022

Disparition - Hommage à Claude Windisch

C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition soudaine de Claude Windisch, président de la communauté juive de Bussy Saint-Georges (77), délégué du CCJ 77 à l'assemblée générale du Crif. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

 

Charles Goldstein, président du CCJ 77, ami très proche et compagnon de route de Claude, lui rend un vibrant hommage :

"Parce qu’il aimait la vie, parce qu’il croyait en l’homme, parce que nos destins s’étaient croisés il y a plus de vingt ans au Conseil des Communautés Juives du département et qu’une très profonde amitié nous unissait, c’est aussi parce que, face à sa passion et ses fortes convictions dans la nécessité de rassembler, d’unir les principes forts des religions :

  • Prôner la paix,
  • La tolérance,
  • L’amour du prochain
  • La protection et l’aide aux plus fragiles,

J’ai spontanément adhéré à ses convictions et l’ai soutenu lorsqu’il a initié cette merveilleuse Esplanade des Cultures et des Religions de Bussy-st-Georges en offrant avec enthousiasme la vente de mes de toiles pour la construction de la synagogue dont nous venions d’arrêter, avec Haïm Korsia, la date de la pose de la première pierre le 5 février prochain.

Dans l’un de ses écrits, Simone Veil disait : « Ce que tu as semé en d’autres germera »

Alors souhaitons que chacun, en son âme et conscience, se sente concerné par un tel symbole de fraternité  face à l’inertie et l’incomplétude que serait la judéité si elle n’était animée par la fierté de l’accomplissement d’un message sans frontières religieuses, ne retenant que l’idée d’un amour universel symbolisé par cette Esplanade, où l’homme, devenant citoyen du monde, accomplirait le meilleur de sa foi.

Le rayonnement de Claude enrichissait l’expérience des autres et de l’existence en révélant les vraies valeurs, celles qui unissent, non pas pour un repli sur soi,  mais celles qui conduisent à l’acuité de l’âme, l’éveil, la nécessité d’être des  passeurs de lumière et de fraternité.

Tu nous manques déjà cher Claude et nous pensons intensément à ton épouse et à tes deux enfants dont tu étais si fier. Puisse ton travail trouver l’écho qu’il mérite et que d’autres hommes de bonne volonté prennent le relais !"

Charles Goldstein

IMG-1352