Sophie Taïeb

Bloggueuse et rédactrice

Les chroniques culinaires - Pourquoi les recettes de nos grands-mères sont toujours imprécises ?

16 Avril 2021 | 179 vue(s)
Catégorie(s) :

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires !

Vous aussi, vous avez essayé de percer le secret des recettes de vos grands-mères ? Qui n’a jamais entendu le « tu vas voir ma fille c’est très facile » en début d’explication, suivi d’une multitude d’étapes (sans oublier le « tour de main ») pour décrire une recette ?

A l’heure où en trois clics de robot ménager on peut pétrir, frire, rôtir ou cuisiner, posons-nous la question à mille dinars : est-ce que les grands-mères le font exprès ?

L’unité de mesure :

Nombre de recettes comprennent des unités de mesures à géométrie variable. Ainsi « un verre », « une coquille d’œuf », sans oublier le sacro-saint « un peu de » ont fait s’arracher les cheveux de nombreux cuistots en herbe.

Les quantités

Prenons l’exemple de cette grand-mère :

Mon image

Le msoki est un plat tunisien composé de légumes et herbes de saison (27) et d’agneau. Donc oui, il faut bien 5kg d’épinards « et le reste ». Mais si l’on a que ces explications, l’épreuve technique de Mercotte dans l’émission le meilleur pâtissier à côté est une promenade de santé (on notera que le msoki c’est pour 18 !).

Le tour de main

Alors imaginons que vous ayez une recette à peu près précise, avec ingrédients, quantités, et instructions. Pourtant, c’est raté ! Pourquoi ? Parce que vous n’avez pas « le tour de main », celui qu’on n’écrit pas sur les carnets mais qu’on se refile en cuisine. Le tour de de main, c’est ce qui va faire que vous laisserez vos œufs et le bol dans le frigo avant de préparer un sabayon, c’est ce qui fera que vous laisserez votre pâte reposer avant de former des boulous, ce sont toutes les petites choses qui font que votre recette sera réussie. Le tour de main, ce sont les best practices tirées du retour d’expérience de nos aïeules.

La solution ?

Vous l’avez sûrement deviné, pas de cuisine de grand-mère sans grand-mère ! Profitez d’elles, cuisinez avec elles, apprenez en faisant. Ce n’est que comme cela que vous pourrez à votre tour transmettre vos recettes d’à peu près aux prochaines générations !

 

Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.