Le CRIF en action
|
Publié le 23 Mai 2012

La Commission pour les relations avec les musulmans du CRIF et l’Institut Al-Ghazali de la Grande Mosquée de Paris au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

 

Dans la prolongation de la réflexion commune initiée le mardi 17 janvier 2012 à la Grande Mosquée de Paris, la Commission pour les relations avec les musulmans du CRIF et l’Institut Al-Ghazali de la Grande Mosquée de Paris se sont rendus ensemble le mardi 22 mai 2012 au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme. Pour les membres de la Commission que préside Jean Corcos, et qui compte parmi ces membres Jean-Claude Lalou, Ethel Obadia, ou encore Véronique Harari, ce fut l’occasion d’une rencontre chaleureuse avec les étudiants de l’Islam de l’Institut Al-Ghazali, qui souhaitent approfondir leur connaissance religieuse et se destinent, pour une partie d’entre eux, à devenir imams et aumôniers. 

 

L’exposition « Les Juifs dans l’orientalisme » offrit le cadre d’un échange sur les représentations du Juif comme « oriental » dans l’art, liées aux routes d’orient qu’empruntèrent au XIXe les peintres, tel Eugene Delacroix connu pour ces peintures du Maroc et Theodore Chassériau en Algérie. À travers ces peintures, c’est le regard « orientaliste » des artistes qui fut interrogé jusqu’à ses possibilités de représentation antisémite, mais aussi les situations peintes, notamment la condition de « dhimmi». À côté de l’exposition au MAHJ, qui dure jusqu’au 8 juillet, des conférences sont données comme ce soir à l’École Normale Supérieure : « La vision de l’Orient chez les savants, diplomates, commerçants et aventuriers.»

 

Fort de leurs initiatives réussies, la Commission pour les Relations avec les Musulmans du CRIF et l’Institut Al-Ghazali de la Grande Mosquée de Paris prolongeront et approfondiront, pour l’année 2012-2013, leur travail en commun.

 

Ève Gani

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.