Le CRIF en action
|
Publié le 18 Décembre 2015

Le CRIF choqué par une exposition organisée à la Maison des Métallos à Paris

"Cette exposition est une incitation à la haine et une apologie du terrorisme" 

A la suite de l'organisation par Médecin sans Frontières d'une exposition sur le "Quotidien des Palestiniens" qui vient d'ouvrir à la "Maison des Métallos" à Paris, le Président du CRIF, Roger Cukierman, a adressé une lettre au Président de MSF Mego Terzian et à la Maire de Paris, Anne Hidalgo.
 
Dans ces courriers, Roger Cukierman se dit choqué par les « portraits de terroristes impliqués dans des attentats, qualifiés de « martyrs » dans le dossier de presse de Médecins Sans Frontières », ainsi que par la « photo du détail du portique où l'on voit le logo du FPLP, organisation qui figure sur la liste des organisations terroristes de l'UE ». 
 
« Alors que Paris et la France pleurent encore les victimes du 13 novembre, le risque que pourrait entraîner ces tristes exemples de terrorisme est particulièrement dangereux alors que la France lutte contre le terrorisme djihadiste et la radicalisation islamiste », écrit le Président du CRIF à Médecin sans Frontières. 
 
La « Maison des Métallos » étant un lieu culturel qui dépend directement de la municipalité, le Président du CRIF demande à Anne Hidalgo de « mettre un terme à cette exposition dont la nature ne peut qu'attiser la violence antisémite et augmenter la menace terroriste à Paris ». 
 
CRIF

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.