Le CRIF en action
|
Publié le 6 Août 2014

Le Président du CRIF écrit au Président de la République

Roger Cukierman, dans un courrier adressé le 5 aout à François Hollande, a alerté le Président de la République sur l'utilisation des termes "carnage" et "massacre" pour qualifier les opérations de l'armée Israélienne à Gaza.

Le caractère disproportionné de ces termes a suscité de l'incompréhension et une vive émotion chez les Juifs français.

Roger Cukierman estime que le Président de la République et le Ministre des Affaires étrangères ne tiennent pas compte des exactions commises par le Hamas sur la population palestinienne de Gaza, utilisée comme bouclier humain dans des écoles et des hôpitaux ou sont stockés armes et missiles.

Ils ne tiennent pas compte des enlèvements et des assassinats de civils israéliens, ni des tunnels creusés pour tuer, ni des milliers de missiles lancés sur la population israélienne depuis 10 ans par les terroristes du Hamas.

.

Nos réseaux sociaux en direct

#Homophobie : Israël a confirmé sa participation à la convention de l'Unesco et sera le seul pays du Moyen Orient présent.
#StopBoycott
Poke SOS homophobie

#StopBoycott - Francis Kalifat, Président du Crif, a écrit au Procureur de la République de Paris pour signaler des propos et actions illicites appelant au Boycott dans des vidéos publiées sur Youtube.

*Nous rappelons que l'appel au boycott et l'incitation aux discriminations sont illégaux en France.

Extraits du courrier de Francis Kalifat disponibles sur le site du Crif : http://bit.ly/2aoM2Xf

#StopBoycott - Francis Kalifat, Président du Crif, a écrit au Procureur de la République de Paris pour signaler des propos et actions illicites appelant au Boycott dans des vidéos publiées sur Youtube.

*Nous rappelons que l'appel au boycott et l'incitation aux discriminations sont illégaux en France.

Extraits du courrier de Francis Kalifat disponibles sur le site du Crif : http://bit.ly/2aoM2Xf

#Actu - La newsletter du Crif vous informe sur l'actualité au quotidien. Pour vous inscrire : http://bit.ly/1XM7yEN.

Dear industrialists, entrepreneurs, investors and partners,

Ce superbe bain rituel (mikvé) raconte l'histoire tortueuse des juifs de Strasbourg.

Brûlés vifs par milliers quand survient la peste noire en 1349, expulsés en 1389, ils se réfugient ici, à Bischheim, sous la protection d'une grande famille alsacienne. Ils pourront travailler à Strasbourg, mais une sonnerie leur rappellera, chaque soir pendant 400 ans, l'heure de quitter la ville !

Ce mikvé de Bischheim a servi la plus grande communauté juive du Bas-Rhin. L'eau limpide coule toujours, entre des pierres taillées pour certaines par les mêmes ateliers que la cathédrale de Strasbourg. Plus : http://bitly.com/1GBzjXc #CultureJ

Ce superbe bain rituel (mikvé) raconte l'histoire tortueuse des juifs de Strasbourg.

Brûlés vifs par milliers quand survient la peste noire en 1349, expulsés en 1389, ils se réfugient ici, à Bischheim, sous la protection d'une grande famille alsacienne. Ils pourront travailler à Strasbourg, mais une sonnerie leur rappellera, chaque soir pendant 400 ans, l'heure de quitter la ville !

Ce mikvé de Bischheim a servi la plus grande communauté juive du Bas-Rhin. L'eau limpide coule toujours, entre des pierres taillées pour certaines par les mêmes ateliers que la cathédrale de Strasbourg. Plus : http://bitly.com/1GBzjXc #CultureJ

Ce superbe bain rituel (mikvé) raconte l'histoire tortueuse des juifs de Strasbourg.

Brûlés vifs par milliers quand survient la peste noire en 1349, expulsés en 1389, ils se réfugient ici, à Bischheim, sous la protection d'une grande famille alsacienne. Ils pourront travailler à Strasbourg, mais une sonnerie leur rappellera, chaque soir pendant 400 ans, l'heure de quitter la ville !

Ce mikvé de Bischheim a servi la plus grande communauté juive du Bas-Rhin. L'eau limpide coule toujours, entre des pierres taillées pour certaines par les mêmes ateliers que la cathédrale de Strasbourg. Plus : http://bitly.com/1GBzjXc #CultureJ

Ce superbe bain rituel (mikvé) raconte l'histoire tortueuse des juifs de Strasbourg.

Brûlés vifs par milliers quand survient la peste noire en 1349, expulsés en 1389, ils se réfugient ici, à Bischheim, sous la protection d'une grande famille alsacienne. Ils pourront travailler à Strasbourg, mais une sonnerie leur rappellera, chaque soir pendant 400 ans, l'heure de quitter la ville !

Ce mikvé de Bischheim a servi la plus grande communauté juive du Bas-Rhin. L'eau limpide coule toujours, entre des pierres taillées pour certaines par les mêmes ateliers que la cathédrale de Strasbourg. Plus : http://bitly.com/1GBzjXc #CultureJ

Des chercheurs israéliens ont découvert que les peptides TXM rétablissent les capacités cognitives après un traumatisme craniocérébral léger...

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.