Le CRIF en action
|
Publié le 10 Septembre 2013

Le Roch Hachana de Marek et Clara Halter

Comme chaque année, l'écrivain Marek Halter et son épouse la peintre Clara Halter recevaient le Tout Paris à leur domicile du quartier du Marais, le dimanche 8 septembre 2013, pour célébrer le Nouvel An juif. 

Plusieurs responsables du CRIF étaient présents : Jean-Pierre Allali et Arié Bensemhoun, membres du Bureau Exécutif, Paul Rechter, conseiller du président Roger Cukierman, et Patrick Klugman, membre du Comité directeur

Sous un dais dressé devant le porche de l'immeuble, les invités étaient accueillis par un orchestre klezmer, tandis qu'un imposant cordon de policiers bloquait la rue dans l'attente du Premier ministre qui avait annoncé sa venue. En milieu d'après-midi, Jean-Marc Ayrault faisait son entrée en compagnie de deux ministres du gouvernement : Yamina Benguigui, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie et Michèle Delaunay, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des personnes âgées et de l'Autonomie. Le monde politique, de droite comme de gauche était bien représenté avec Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti Socialiste, David Assouline, Anne Hidalgo, Pierre Aidenbaum, Bernard Kouchner, Valérie Pécresse, Frédéric Lefèbvre, Nicole Guedj ou encore Jean-Jacques Curiel du Parti radical.

 

Parmi les nombreux représentants du monde de la presse : Ruth Elkrief, Christine Ockrent , Étienne Mougeotte  Alain Chouffan du Nouvel Observateur et Judith Waintraub, du Figaro.

 

On notait également la présence de Samuel Pisar et de son épouse, de Gérard et Claude Unger, de Caroline Fourest, de Gérard Miller, de François Weil, recteur de l'Académie de Paris, des professeurs Dominique Reynié et Philippe Théry,  du producteur Tarek Ben Ammar, de Duc Co Minh, président du Club d'Initiative des Français d'Origine Asiatique, de Claude Barouch de l'UPJF et de son épouse, d' Henri Cukierman et de son épouse, de Macha Méril et de Chantal Thomass.

 

Très entouré, l'imam de Drancy, Hassen Chalgoumi, récemment victime d'une agression en Tunisie, se déplaçait difficilement avec des béquilles. À ses côtés, très protecteur, le père Alain Maillard de la Morandais.

 

Plusieurs responsables du CRIF étaient présents : Jean-Pierre Allali et Arié Bensemhoun, membres du Bureau Exécutif, Paul Rechter, conseiller du président Roger Cukierman, et Patrick Klugman, membre du Comité directeur.

 

Une très belle réception à laquelle, dit-on, le président François Hollande a promis d'assister l'an prochain. 

Nos réseaux sociaux en direct

Aux premières heures de la libération de la capitale, le 25/08/1944, Place de l'Hôtel de Ville, le général de GAULLE prononce un discours avec sa célèbre "petite phrase" :"... Paris, Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré !...

Mobileye est le leader des systèmes anti-collisions grâce à ses algorithmes capables d’interpréter les images d’une caméra

L'artiste Saber Rebaï, jury dans la version arabe de The Voice, a été forcé de se justifier après la publication sur les réseaux sociaux d'un cliché de lui aux côtés d'un militaire en uniforme du Cogat, l'organe du ministère israélien de la Défense en charge des Territoires occupés.

L’Arche : Des portraits, des parcours de femmes L’Arche, « le magazine du judaïsme français », publie un hors série consacré à « des parcours de femmes …

Le Ministère israélien pour le Développement débloque régulièrement des fonds pour contribuer au développement des régions du Néguev et de la Galilée, nett

La médaillée de bronze israélienne en judo Yarden Gerbi a mis son badge d'identification aux Jeux Olympiques de Rio aux enchères sur le site de courtage en ligne Ebay en vue de faire un don à un hôpital.

La rabbanite Esther Junger s'est éteinte ce jour.

Fille d'un rabbin orthodoxe elle est née en Hongrie, en 1936 elle y a passé son enfance .
Elle arriva aux États-Unis après avoir survécu aux camps de concentration nazis.

Toute sa vie a été inspirée par le désastre de la Shoah contre lequel elle a lutté de toutes ses forces en créant Hinéni (Me voici) mouvement qu’elle voulait fédérateur et invitant tous les juifs à retrouver leur spiritualité dans le judaïsme. Cette organisation tendait à la promotion du traditionnel Yiddishkeit aux Etats Unis.
Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages dont "La vie est un test", "Jewish Soul on Fire", "Une vie engagée" et "The Committed Marriage" traduits en espagnol, russe, hongrois et hébreu.

« Je me souviens de notre propre déportation vers Bergen-Belsen.
On nous fit sortir des wagons à bestiaux, on nous rasa la tête et on nous poussa dans des salles de douches.
Je gardais les yeux fixés au sol : je ne pouvais me résigner à regarder. Je ne pouvais supporter de voir ma mère si belle, si chère, que j'aimais et que je respectais tant, être privée de sa dignité.
Je me souviens avoir eu l'impression que ma vie arrivait à son terme.
Puis, quelque chose d'étrange arriva. Tandis que je m'habillais, je mis la main dans la poche et y découvris un morceau de papier froissé. Je le pris et le dépliai. Sans que je m'en sois rendu compte, mon père l'avait glissé là.
Sur ce papier était inscrit le Chéma Israël. Ce n'était qu'un morceau de papier arraché et froissé, mais il m'indiquait que je n'étais pas seule, que D.ieu était là. Lentement, je relevais les yeux. »

Que sa mémoire soit bénie

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.