Le CRIF en action
|
Publié le 6 Janvier 2016

Non au boycott culturel

Mardi 5 janvier 2016, des membres du BDS ont tenté d'empêcher la compagnie de danse israélienne Batsheva de se produire à l'Opéra de Paris.

"Hier soir, mardi 5 janvier 2016, des membres du BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) France  ont tenté d'empêcher un ballet israélien de la compagnie Bathsheva de se produire à l'Opéra de Paris.
 
Entourés par des cordons de police, quelques activistes d'auto-proclammées associations de défense du peuple palestinien ont troublé l’ordre public, déversant leur haine d’Israël en plein Paris et attisant l’antisémitisme.
 
En pleine commémorations officielles en hommages aux victimes des attentats de Paris, il est irresponsable de laisser de telles manifestations avoir lieu.
 
La position du Gouvernement et de la Justice est claire en ce qui concerne le boycott et l’appel au boycott sous toutes ses formes, qui est illégal en France.
 
Comment, en plein état d’urgence, une telle manifestation a-t-elle pu être autorisée ?
 
Le CRIF a écrit au Premier ministre, au Ministre de l’Intérieur et au Préfet de Police (la lettre du Président du CRIF au Premier ministre est téléchargeable ci-contre au format PDF), pour protester contre ces violences à l’encontre d’une représentation culturelle au Palais Garnier.
 
Nous ne transigerons pas.
 
Non au boycott commercial, culturel et sportif, non à l’impunité avec laquelle ce type d’associations prône des messages illégaux sur la place publique."

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.