Le CRIF en action
|
Publié le 22 Mai 2014

Rencontre entre le CRIF et les Procureurs d’Ile de France: la fermeté à l'ordre du jour

Le 22 mai 2014, François Falletti, Procureur général et Roger Cukierman, Président du CRIF, ont présidé une réunion d’information entre les différents Procureurs des Cours de Paris, Créteil, Melun, Evry, Bobigny et Meaux et la Commission juridique du CRIF. François Falletti a insisté sur la nécessité de connaître le nombre et la typologie des infractions et d'intensifier la lutte contre l’antisémitisme, notamment sur Internet. 

Lors de cette réunion, les infractions d’actes antisémites recensées dans le ressort de la Cour d’appel de mai 2013 à mai 2014 ont été évoquées, ainsi que les réponses pénales apportées. Selon Agnès Douvreleur, Substitut général, en 2013, 40% des actes antisémites perpétrés en France l’ont été en Ile de France. 193 actes ont donc été comptabilisés (mai 2013 – 2014) contre 86 (mai 2012 - mai 2013) dans cette région. C’est à Paris et dans une moindre mesure à Bobigny que l’on note une recrudescence des actes. Il a également été question des directives de politique pénale nationale et locale, du thème spécifique des infractions de boycott et de différents points mettant en cause certaines personnes. Les membres de la délégation du CRIF ont mis l’accent sur ce que l’on trouve sur le Net et la banalisation de l’antisémitisme sur les réseaux sociaux. Pour Roger Cukierman, cette réunion a montré le souci de fermeté des différents Parquets.

La Commission juridique du CRIF était représentée par Me Ariel Goldmann, Patrick Klugman, David Olivier Kaminski, Séverine Benayoun et Pascal Markowicz, ainsi que Me Jennyfer Sellem pour la LICRA. Robert Ejnès, directeur exécutif du CRIF et Marc Knobel, Directeur des Etudes auprès de l'Institution ont participé également à cette réunion.

CRIF

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.