Lu dans la presse
|
Publié le 15 Septembre 2020

Europe - Allemagne : Angela Merkel et le Conseil juif s'alarment d'une montée de l'antisémitisme

Angela Merkel et le Conseil central des Juifs d'Allemagne se sont alarmés mardi d'une montée de l'antisémitisme et des "théories du complot" liées à l'épidémie de coronavirus.

Publié le 15 septembre dans i24News

"La façon dont le racisme et l'antisémitisme se manifestent dans notre pays est une honte, me fait profondément honte", a déclaré la chancelière allemande dans une synagogue de Berlin lors du 70e anniversaire du Conseil central des Juifs d'Allemagne.

"C'est vrai : le racisme et l'antisémitisme n'ont jamais disparu. Mais depuis quelque temps, ils sont plus visibles et désinhibés", a déploré Mme Merkel.

Des slogans ou pancartes antisémites ont été brandis lors de plusieurs manifestations contre le port du masque depuis plusieurs mois, à Berlin et dans d'autres villes allemandes. Des manifestants s'en sont ainsi pris à la famille Rothschild, ou ont assimilé port du masque et de l'étoile jaune.

"Insultes, menaces ou théories du complot sont ouvertement dirigées contre les citoyens de confession juive", a-t-elle dénoncé, visant en particulier les réseaux sociaux.

Le président du Conseil central des Juifs d'Allemagne, Josef Schuster, a lui affirmé que le nombre d'agressions antisémites avait atteint en 2019 un niveau record "depuis 20 ans".

"L'épidémie de coronavirus agit comme un catalyseur. Sur Internet circulent de nombreuses théories conspirationnistes désignant les Juifs comme la cause du virus", a-t-il regretté.

Pour lui, "il devient évident que les idées des nazis n'ont toujours pas disparu. Les préjugés antisémites se transmettent de génération en génération, consciemment ou inconsciemment".

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.