Lu dans la presse
|
Publié le 18 Juin 2020

Europe - Disparition de Betty Goudsmit-Oudkerk, héroïne juive hollandaise qui a sauvé des centaines d'enfants pendant la Shoah

Betty Goudsmit-Oudkerk, une femme juive néerlandaise qui a sauvé des centaines d'enfants juifs de la Shoah, est décédée dimanche à l'âge de 96 ans. Elle était le dernière membre vivant du personnel d'un jardin d'enfants juif à Amsterdam, grâce auquel 600 enfants juifs ont été sauvés des nazis.

Publié le 16 juin dans le Jewish Telegraph Agency, sous le titre Dutch-Jewish WWII hero Betty Goudsmit-Oudkerk, who saved hundreds of children, dies at 96

Traduction proposée par le Crif

 

À 17 ans, Betty Goudsmit-Oudkerk a été autorisé à s'occuper des enfants emprisonnés en face du centre de concentration de Hollandsche Schouwburg, où leurs parents avaient été gardés. Avec l'aide du directeur du Hollandsche Schouwburg, Walter Süskind, elle a aidé à transférer des centaines d'enfants vers Johan van Hulst et son équipe. 

Pendant plusieurs mois, elle a fait partie d'une petite équipe de sauveteurs qui a fait passer clandestinement des enfants juifs dans un séminaire religieux protestant d'Amsterdam, a rapporté le quotidien néerlandais Het Parool. Le séminaire, qui était dirigé par feu Johan van Hulst, jouxtait le centre d'internement que les nazis avaient installé pour des enfants juifs à proximité du centre de concentration de Hollandsche Schouwburg. 

Betty Goudsmit-Oudkerk avait pendant des décennies refusé de parler publiquement de son rôle dans l'opération de sauvetage. Elle a finalement accepté d'être interviewée pour un livre sur elle il y a plusieurs années. Le livre en néerlandais a été publié en 2016 et s'intitule «Betty: une gardienne juive pour enfants dans la Résistance».

La mère et la grand-mère de Betty Goudsmit-Oudkerk ont ​​été déportées et tuées au début de l'année 1943. Deux de ses frères, Gerrit et Nol ont également été arrêtés, déportés et tués.

Après la guerre, elle a aidé à s'occuper d'enfants juifs devenus orphelins aux Pays-Bas. Elle a rapidement rencontré et épousé Bram Goudsmit, et le couple a eu cinq enfants.

L'ancien séminaire et le Hollandsche Schouwburg font maintenant partie du quartier culturel juif d'Amsterdam, un groupe de plusieurs sites du patrimoine juif. En 2022, un musée de l'Holocauste de 27 millions de dollars devrait ouvrir dans le bâtiment qui abritait le séminaire.

Emile Schrijver, le directeur du quartier culturel juif, a présenté ses condoléances à la famille de Betty Goudsmit-Oudkerk dans un communiqué, la qualifiant de «véritable héros».

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.