Lu dans la presse
|
Publié le 27 Juillet 2020

Europe - Les dépouilles de 286 Juifs gazés en Ukraine retrouvées

Les ossements de 286 Juifs assassinés par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale, ont été retrouvés dans un sous-sol situé sous le marché de la ville de Sataniv, en Ukraine, rapporte le Jérusalem Post.

Publié le 26 juillet dans i24News

Cette localité est connue pour avoir abrité une communauté juive importante d'où sont issus de nombreux pionniers du mouvement de la Haskala, tels Isaac Satanow, Menachem Mendel Lefin et Alexander Zevi Margaliot.

Après avoir été préservée des persécutions pendant des siècles, la région a finalement été envahie par les Allemands en mai 1942, entraînant le massacre de 800 personnes, juives pour la plupart.

Les corps qui viennent d'être retrouvés sont ceux de 286 victimes - en majorité des femmes et des enfants- assassinées dans des chambres à gaz souterraines, selon le site d'information Ynet, citant les archives du KGB ainsi que les témoignages de ceux qui sont retournés dans la ville après la guerre.

Tandis que ces sous-sols avaient été découverts après la guerre, les corps, eux, avaient été laissés sur place, avant d'être ensevelis sous les décombres d'une maison située juste au-dessus. Seule une pancarte indiquait qu'un meurtre de masse avait eu lieu sur le site. 

Ce n'est qu'au terme de plusieurs batailles judiciaires que la communauté juive a finalement acquis la propriété du sous-sol, permettant d'entreprendre des fouilles. Les recherches, commencées en 2019, ont ainsi permis de mettre au jour des ossements ainsi que des vêtements.

Une mezouza (boîtier contenant des prières que l'on fixe au linteau des portes) retrouvée parmi les décombres, suggère que les ruines de l'habitation qui se situait au-dessus étaient celles d'une maison juive. 

Les dépouilles des victimes ont été assemblées pour être inhumées dans l'ancien cimetière juif de la ville.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.