Lu dans la presse
|
Publié le 16 Juillet 2019

Europe - Un dirigeant de la communauté juive néerlandaise torturé et cambriolé par 4 individus

Le Crif a appris avec stupeur l'agression de Benoît Wesly. Nous lui apportons tout notre soutien.
Publié le 12 juillet dans The Jerusalem Post sous le titre NETHERLANDS JEWISH LEADER TORTURED AND ROBBED AT HOME BY FOUR MEN
 
Traduction proposée par Le Crif
 
Un dirigeant juif néerlandais a été agressé, torturé et cambriolé par quatre hommes masqués. 
 
Benoît Wesly, un homme d'affaires âgé de 73 ans, s'est réveillé tôt dimanche matin et a découvert les agresseurs autour de son lit, chez lui à Maastricht, a rapporté jeudi un média local. Son épouse était alors à l'étranger.
 
La police enquête actuellement sur les motifs du crime. Les rapports sur l'incident n'indiquent pour le moment pas si il y a des raisons de croire que la victime a été choisie en raison de sa judaïté. Benoît Wesly est un leader de la communauté juive de la région de Limburg, au sud des Pays-Bas.
 
Benoît Wesly a été battu, poussé dans les escaliers, poignardé et frappé à coups de pied, selon le rapport de la police. Ensuite, les hommes l'ont attaché à une chaise, ont placé un morceau de tissu sur sa bouche et son nez et ont versé de l'eau sur le tissu - une technique de torture connue sous le nom de waterboarding, qui simule la noyade - jusqu'à ce qu'il leur donne la combinaison dans son coffre-fort, a déclaré la victime. 
 
Il a été attaché à la chaise pendant plusieurs heures avant de se libérer et de se rendre au poste de police.
 

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.