Lu dans la presse
|
Publié le 11 Juin 2019

Europe/Antisémitisme - Belgique : classement sans suite d'une plainte déposée contre un établissement affichant le panneau "interdit aux Juifs"

La plainte déposée contre le propriétaire d'un café belge qui avait affiché un panneau interdisant les Juifs dans son établissement a été classée sans suite, a indiqué le bureau des procureurs, suscitant un tollé parmi la communauté juive.

Publié le 10 juin sur i24News

Le commerce en question avait affiché un panneau sur lequel on pouvait lire que les chiens étaient autorisés mais "les Juifs en aucune façon", en turc. La plainte pour discriminations avait été initiée en 2014.

Les médias belges ont annoncé son classement sans suite vendredi.

Le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA) Joel Rubinfeld a réagi lundi matin sur i24NEWS.

"Nous allons demander au parquet de Lièges les motivations de ce classement sans suite, que nous refusons", a-t-il dit, ajoutant que les différents recours légaux seront explorés.

Interrogé sur le sentiment des Juifs de Belgique, M. Rubinfeld a parlé de "désarroi", déploré une "impunité" et un manque de condamnations réelles du à un "système judiciaire criticable".

Selon une étude de l'Agence des droits fondamentaux européenne (FRA) publiée en décembre dernier, 85% des juifs interrogés considèrent que l'antisémitisme est le plus important problème social ou politique dans leur pays et 70% pensent que les efforts entrepris par les Etats membres de l'UE pour le combattre ne sont pas efficaces.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.